Category Archives: Non classé

Dimanche 7 avril 2019

En ce dimanche matin nous étions 18 à quitter Guilers pour nous diriger vers le parking du magasin Ikéa  où a eu lieu le départ de cette rando dominicale

En quittant le parking ,nous traversons la zone commerciale pour rejoindre le boulevard de Coataudon et entamer la descente de la vallée du Costour  ( que certains    découvraient )

Le cheminement  se fait par un sentier très praticable ,à l’exception de quelques petites mares d’eau  ( une  d’entre nous en  a profité pour prendre un bain de pieds )   Ce sentier nous a menés sur la plage du Moulin Blanc  ,où nous avons profité pour prendre  la traditionnelle photo de groupe    avant de descendre sur la plage pour rejoindre le port de plaisance

 

Nous avons ensuite cheminé sur les quais jusqu’à Océanopolis  et avons ensuite rejoint le Stangalard .

La remontée du vallon s’est faite assez rapidement ,le groupe ne semblant pas s’intéresser au paysage  il est vrai trè peu fleuri  .A noter quand même une sculpture (ce n’est pas la vallée des saints !! ) Aprés un petit bonjour aux  inévitables petits canards , nous avons quitté le vallon pour retrouver de nouveau le boulevard de Coataudon   par lequel ,après un détour par la rue de l’Eau Blanch ,nous sommes revenus au point de départ .

Petite rando :12.4 km et arrivée aux voitures vers 11.50  .

Dimanche 10 mars 2019

Les dimanches se suivent et se ressemblent: Après St Urfold  le week-end dernier ,ce sont les chapelles  des Voleurs et de Bodonou  qui étaient le but de cette rando

Nous étions à 14 à partir de Kérampennec,  par une météo pour une fois favorable  ,nous dirigeant dans un premier temps vers l’église  puis Kermengleuz et le chemin de la ligne

A la zone de Mespaol ,nous avons emprunté le chemin partant de Kéraval pour nous amener à la chapelle des Voleurs.Chemin  très agréable ,un peu pentu au départ ,pour se terminer par une jolie grimpette

 

 

 

 

 

A la chapelle ,photo de groupe ;,et départ  vers Penfoul ,et là!! on

ne sait ce qu’ils sont restés faire ,mais il y avait quelques trainards

 

 

 

 

Au carrefour suivant ,séparation :5 nous ont quittés pour se diriger vers Penfoul puis Pont-Corff et rejoindre Guilers .A remarquer le mépris total envers les courageux qui continuaient:pas un regard en arrièrePour notre part ,nous avons emprunté un sentier nous menant à Lesvézien .Ce sentier nous a permis de nous remémorer la météo de la semaine .première partie très  boueuse ,puis  sentier  impraticable ce qui nous a forçés à faire un peu de grimpette ( admirez au passage le dévouement de certains )Après ce passage délicat  à travers champ ,nous avons retrouvé notre sentier ,un peu plus praticable ( si peu ) et à Ty Ruz ,nous avons retrouvé la civilisation  (le bitume quoi  )

Direction Bodonou  que nous avons facilement rejoint  (beau temps + route propre  )

A Bodonou surprise : pendant que nous admirions la chapelle,petit son de cloche .Réaction normale : tout le monde regarde sa montre pour vérifier l’heure  (le problême étant qu’il n’y a pas d’horloge sur la chapelle )  jusqu’à ce qu’ on voit apparaître au coin de la chapelle le sonneur de cloche .( il  s’était encore dévoué ) .

La traversée ensuite de la scierie de Pont-Corff a valu à certains un petit bain de pieds   (idéal pour laver les chaussures après la boue ).

Le reste du parcours nous a menés au Cosquer puis  Kérionoc .

Au passage  à Pen An Traon ,nous avons surpris deux de nos amis dans une situation équivoque :d’après eux ,ils remplissaient la poubelle avec les déchets ramassés sur les sentiers ( on veut bien ,mais … bon!!!)

 

 

 

 

Retour par le bourg  ( faut montrer qu’on existe   quand même )

Bilan de la matinée  15.6km

 

Dimanche 24février 2019

14 au départ  de Kérampennec  par  enfin une météo sympathique .

Nous sommes partis par  la rue  Corbières , expliquant à certains (nes )le rôle des trottoirs ( mais à priori ce sont des considérations qui laissent les gens indifférents ) puis avons rejoint Castelmein puis Penfeld .

Petite montée pour arriver au four à pains du Londen  puis descente vers l’étang de  Kerleguer. Notre route nous a ensuite menés a l’usine d’eau  où a eu lieu la séparation après les photos rituelles

.A remarquer qu’il est difficile d’intéresser les gens à cet exercice de pose  Avec un peu de persévérance ,on peut y arriver .

5 nous ont donc quittés et sont rentrés par les rives de Penfeld et Kéroual  (Ils ont en principe marché 11.7  km=)

Pour notre part ,nous avons continué le tour de l’étang et avons traversé le quartier de Messioual pour nous diriger vers le bourg de Bohars .

L’allée des noisetiers puis l’ ancienne voie de chemin de fer nous ont menés à Lanvian ,où petite indécision sur la suite de la rando , chacun semblant vouloir en faire à sa guise  Tout est entré dans l’ordre et nous avons continué ( ,en saluant au passage notre trésorière  ),versKéruzanval ,puis la rue Roberval ,où nous avons eu un aperçu de l’impact de la foudre sur un chêne .

Retour par la rue de la gare  et arrivée vers 11h55  avec 15.7 km dans les guibolles

 

Dimanche 13 janvier 2019

Nous étions environ une vingtaine de personnes à déambuler dans Guilers ce dimanche 13 janvier pour une randonnée dite propre (pieds non boueux), du fait de l’occupation de la salle Léo Ferré pour la galette des rois tant attendue, (et surtout pour éviter d’avoir à laver dans la salle)

Comme tous les ans, c’est une bonne raison de connaitre les nouveaux quartiers de Guilers, et d’observer les changements des anciens quartiers.

Le circuit, comme d’habitude, départ de  la mairie puis direction Kermengleuz en traversant les anciens quartiers qui ne changent pas, suivi par la zone commerciale de Kérébars et ces nouvelles constructions et nouveaux chemins, ensuite Kéruzanval, Coat Ar Guéot, Kerjézéquel, le chemin de la source, Pen Ar Valy, le Candy, Coat Ty Ogan et retour vers la mairie, les chaussures étant toujours propres.

  

 

A l’issue de cette randonnée éreintante de 10,5km et 705 calories perdues, il a bien fallu les reprendre celles-ci avant d’avoir un malaise!

  

 

C’est pourquoi nous nous sommes dépêchés d’installer les chaises dans la salle, pour nous reposer et savourer ces délicieuses galettes que la présidente et la trésorière ont découpées avec beaucoup d’amour !!!!!!!.

 

Pendant ce temps-là les hommes se sont dépêchés de déboucher les bouteilles de cidre et de remplir les verres pour se désaltérer avec modération

     

Beaucoup de reines et de rois ont eu le droit de sentir la fève sous la dent, certains étaient joyeux de leurs trouvailles, d’autres moins avec l’air sévère (chercher qui ?).

Dimanche 21 octobre 2018

Je pensais que nous aurions été plus nombreux ce dimanche ensoleillé pour randonner sur les rives de l’Aber Ildut. Et bien non !!! Quel dommage.

Nous étions donc 13 personnes à quitter Guilers pour rejoindre Brélès, où nous avons laissé les voitures sur le parking à l’entrée du bourg.

Nous avons commencé cette randonnée en prenant l’intérieur des terres, en passant par Kervrézol, le Roudouz et Poulloupry. Nous avons ensuite pris un nouveau chemin vers Rumorvan qui était d’ailleurs très bien.

Ensuite au lieu de prendre à droite vers le camping du Tromeur qui était très mal indiqué, j’ai filé tout droit vers l’intérieur de lanildut ! Et bien je me suis paumé !! (Voilà que le guide se trompe maintenant, on n’est pas sauvé !!!)

Et bien cette erreur a réduit le circuit de 2 km, faisant du coût plaisir aux personnes ayant du mal à suivre derrière (mais qui était-ce ! je ne dirais rien) .Elles étaient là, elles ?

 

Heureusement, après plusieurs détours, nous sommes arrivés à la Capitainerie du port laissant le rocher du Crapaud sur notre droite. Après un arrêt technique aux toilettes, nous sommes repartis en suivant le sentier côtier.

Par la suite pas d’erreur de parcours et nous avons tranquillement remonté l’Aber Ildut jusqu’à Brélès où nous sommes arrivés à 11h25 avec 11,5 km au compteur.

Malgré tout, c’était une belle balade.

Dimanche 14 octobre 2018

Grosse surprise : 6 présents au départ de cette rando dominicale .

Annulation de la balade à Brélès vu les conditions météo ,remplacée par une rando vers Bohars .

Il y a de nombreuses années ,un gus appelé César  (Jules de son prénom )a dit   » je  suis venu ,j’ai vu ,j’ai vaincu   »

 A Guilair Rando ,un couple EST VENU

                                                            Il A VU 

Il ne devait pas ETRE CONVAINCU  , car on ne l’A PLUS REVU  .

Nous étions donc quatre à prendre le départ sous la pluie . nous dirigeant dans un premier temps vers Kerboroné.

De Kerboroné ,nous avons pris le sous- bois nous amenant au Tridour .  L’humidité ambiante semble propice aux hallucinations  ,mais contrairement aux apparences ,ce n’est pas un fantôme ce n’est qu’une randonneuse allergique au dénivelé .

Du Tridour ,nous avons rejoint Roz-Valan ,puis le moulin du Beuzit  .A l’étang de Kerleguer ,petite pose pour la photo de   « groupuscule  «  Je pense que les photos se passent de commentaires . Comme il n’y avait pas de volontaire pour le petit groupe , nous avons rejoint Penfeld puis ,par la Villeneuve ,avons rejoint Le Buis .

Petit problême ,car Du Buis vers Kéroual ,ça grimpe et le poids des ans se fait sentir 

Le retour s’est effectué par le bois de Kéroual avec une météo devenu plus clémente au fil des heures  et sommes arrivés à Kérampennec vers 11.50

Bilan de la matinée :15.5 Km

 

 

Dimanche 30 septembre 2018

Ce dimanche, nous étions 25 marcheurs (et OUI!) à s’être donnés rendez-vous à Kérampennec avec un beau soleil pour effectuer une randonnée pédestre vers Milizac.

Pour commencer cette randonnée, nous avons pris la direction de Kermabiven puis Keroudy où nous avons pu voir les beaux petits veaux profiter du soleil. Puis en évitant de mettre les pieds dedans (la b…. !), nous avons continué sur Kerdonval et Kerhuel accompagné d’un sympathique chien de la ferme de Keroudy qui voulait faire la rando avec nous.

Après Kerhuel, le chien a fait demi-tour, et nous avons progressé jusqu’à Pont Mein, un peu plus loin nous avons pris la traditionnelle photo de groupe près de Poulliot, avant de se séparer au lieu-dit de l’Ile avec quelques odeurs nous rappelant que nous sommes à la campagne.

 

Le premier groupe de 9 personnes est rentré sur Guilers en passant par Kerhenguer, Pen ar Guéar, Kerjean, Beg Avel Névez et Lanvihan, petit circuit d’environ 11km.

Quant aux plus courageux, nous avons continué sur Lannic, Keroumel, Tréléon puis nous avons contourné Milizac avant de rejoindre l’église.

   

Nous sommes ensuite rentrés sur Guilers par Kerhenguer, Pen ar Guéar, Kerjean, Beg Avel Névez et Lanvihan et arrivé sur la commune nous avons été abandonnés par certaines personnes habitants dans les parages. (la fatigue dans les jambes nous allons dire !!!)

Arrivé à 11H50à Kérampennec, avec environ 15,4 km au compteur.

Dimanche 8 avril 2018

Eh oui,question que  chacun  se posait au départ de la rando  :Est-il enfin arrivé ? Précisons que ce n’est pas le Beaujolais nouveau mais le printemps que chacun attendait avec impatience .

C’est donc par un temps printanier que nous étions à 16 à prendre le départ de la rando  de ce dimanche 8 avril .

Nous sommes partis vers  Lanvian  pour rejoindre Prat an Henguer et ensuite Le Drévez  .Nous nous sommes alors aperçus que ,sans quand même parler de misogynie ,les hommes menaient l’allure et les dames suivaient (ce qui explique  peut-être l’ allure soutenue !!! )

 

Nous avons continué jusqu’à la route du Curru où après la photo ,séparation

Ils sont rentrés à 3  ( ils semblaient tout contents de nous quitter  !!)  et aux dernières nouvelles ,sont arrivés à bon port  après avoir marché 10.5 km

Le reste du groupe  a continué vers Le Curru,mais la veille ,il y avait du VTT  dans le secteur ,ce qui explique l’état du chemin  . Pas facile semble t-il de conserver son équilibre .

La descente s’est effectuée sans chute . Nous avons rejoint Le Curru  et en passant derrière la piscine ,nous avons rejoint le lac de la Comiren dont nous avons fait le tour.La suite du parcours nous amène au lac de Ty Colo où en plus des promeneurs sur le sentier ,quelques bateaux sur le lac

Le chemin de la ligne ,que nous avons remonté à une bonne allure ,nous a ramené au bercail ( à remarquer que les vestes étaient tombées )

et nous sommes arrivés à 12 h précises  . Bilan :16.2km

 

Dimanche 25 février 2018

C’est  avec une température plutôt glaciale mais sans pluie pour nous accompagner  que nous avons pris le départ de cette rando .Vu la température ambiante ,les rues étaient du genre   » désert  » et nous sommes arrivés  à Kéroual sans avoir croisé grand monde.Nous avons arpenté les allées du bois  (tout aussi désertes )  jusqu’aux potagers ,puis descente vers le Buis.

Après avoir longé la rivière ,nous sommes arrivés  dans le quartier de la Cavale où a eu lieu la séparation habituelle  (après photo évidemment )

Les photos sont aussi une preuve indéniable de la présence du soleil (même si c’est avec parcimonie ).

Le premier groupe  (3 personnes  ) a normalement rejoint les rives de Penfeld ,puis Castelmein  et terminus après environ 11.5km.

Le second groupe est entré dans le quartier et s’est dirigé vers le parc d’Eole  Le sommet de la bute donne une jolie vue pratiquement panoramique sur le quartier , mais la vue se mérite ,et chacun  a monté a son allure ,mais tous sont arrivés au sommet

 Descendus de nos nuages ,nous avons continué vers Carrefour  ,puis l’Aréna avant de descendre  vers Kervallon où nous avons traversé la Penfeld  (la rive est plus facile ) puis emprunté la promenade Chateaubriand  (certains se sont enfin aperçus que le grand homme avait séjourné à Brest à une époque de sa jeunesse ) .

Il y avait plus de monde sur les rives ,mais ce n’était quand même pas la cohue .Nous avons continué sur les rives et ,arrivés au feu de l’avenue ,la traversée s’est avérée aussi épique de d’habitude .Le temps de sortir les mains des poches pour la photo et c’était trop tard ,mais pour se rendre compte il  suffit de reprendre le reportage du 2 janvier et de faire un copier-coller de la photo .Nous sommes partis vers Kerleguer ,et par les hauts de Penfeld ,avons rejoint le Guerven et sommes remontés vers Castelmein ,salués au passage par la meute de chiens en cours d’éducation .

Comme nous étions de bonne heure ,nous avons fait une petite visite de quartier pour arriver  à Kérampennec vers 11.50h   satisfaits d’avoir marché 16.2km

Dimanche 11 février 2018

En l’absence du guide officiel, je me suis dévoué pour assurer cette randonnée dominicale dans le secteur de Bohars.

Nous étions donc 15 marcheurs au point de rendez-vous et au carillon des cloches de l’église de Guilers nous avons pris le départ de la randonnée, comme d’habitude en ce moment, sous un ciel gris.

Pour commencer, nous nous sommes dirigés vers Pen-ar-Valy en passant dans la cité pour éviter la boue du chemin de la source. Nous sommes descendus ensuite sur le moulin de Kerboroné, puis nous avons rejoint le Tridour en passant dans le bois qui est en grand nettoyage de « Printemps ». Le chemin étant assez humide par endroit, nous avons évité les glissades.

Nous avons poursuivi notre balade jusqu’au moulin du Tridour et une première côte pour rejoindre le rond-point de Créac’h Bellec. Quelle est dure cette côte pour les personnes qui n’aiment pas grimper !!!

  

Ensuite direction Loguillo, puis un arrêt au parking près du « Granit Breton » où nous avons fait la photo de groupe avant de se séparer. Le premier groupe de 5 personnes est rentré sur Guilers par le chemin des Noisetiers et arrivé à Kérampennec avec environ 10/11km.

Quant au deuxième groupe, nous avons visités les quartiers de Kerizac avant de rejoindre la centrale électrique puis nous avons remonté le chemin du Restic pour arriver à Pont-ar-Bilou. C’était dur d’éviter la boue!!!

    

Pour le retour, nous avons suivi le chemin de la ligne jusqu’au Ruffa, et comme nous étions en avance sur l’heure, nous avons été reconnaître le grand circuit du Bois du Petit Moulin de Bohars. C’était la première fois que nous le prenions et nous l’avons trouvé agréable malgré l’humidité des sols.

Ensuite nous avons poussé jusqu’à Kérangall et retour sur le chemin des Noisetiers. Pour terminer nous sommes rentrés par Poulrinou sous une bonne averse de grêle, puis Kermabiven et arrivé au point de départ à 12h00 avec 16,3km au compteur.

Ce fut une randonnée propre sans trop de boue, je pense que l’on pourrait remettre notre pantalon la semaine prochaine !!!A voir où nous irons ?