Jeudi 25 mai 3017

Quel bonheur d’avoir des jours fériés en Mai pour se balader !!!

Nous étions 14 personnes à quitter Guilers ce jeudi de l’Ascension pour une sortie à la journée entre Plougastel et Landerneau, le long des rives de l’Elorn.

C’est avec un très beau soleil que nous avons débuté cette randonnée vers les 10h00, nous avons commencé avec un passage dans le bois de Kerérault pour rejoindre plus loin la chapelle Saint Jean.

Puis après une descente scabreuse des escaliers bordant l’enceinte de la chapelle, nous avons suivi la rive de l’Elorn en passant par le Vern, Pen an Trein et reprendre plus loin une partie boisée pour nous mener sur les lieux du déjeuner près des Kerguélen (je vous rassure, ce n’était pas les iles, il faisait plus chaud)

Donc de 12h00 à 13h00, nous avons eu le temps de déjeuner au bord de l’eau, (enfin à marée basse et en coefficient de grande marée, elle était assez loin). Néanmoins nous avions une très belle vue sur le pont de l’Iroise et sur la Forêt-Landerneau.

Après s’être bien restauré, nous avons entamé une bonne grimpette (pour faciliter la digestion) pendant environ 25 minutes pour rejoindre la route de Landerneau. Arrivé en haut, OUF !!! Il était temps que ça cesse !!!

Après avoir suivi ensuite la route sur environ 300m, nous sommes rentrés dans le bois de Coat Botquénal qui nous a protégés du soleil, puis une autre côte moins difficile que la précédente pour nous mener vers les lieux-dits de Gorréguer, Guern Traon Elorn.

De ce dernier lieu-dit, nous sommes rentré dans une nouvelle zone boisée où nous avons eu quelques obstacles à franchir par la faute de « Zeus (le pauvre, qu’est-ce qu’il ramasse) ». Une fois ceux-çi passés, nous avons débouché sur les énormes serres du Cosquer St-Jean où plusieurs personnes étaient au travail (les pauvres).

Quant à nous, sous le soleil, pour redescendre vers l’Elorn, nous sommes passées par les lieux-dits Kerven, Le Fresk pour arriver au rocher de l’Impératrice que nous avons contourné et même escaladé pour avoir une vue magnifique sur le plateau du Léon, l’Elorn et la rade de Brest.

Après cette escalade, nous nous sommes mis à rechercher la bague de l’Impératrice Eugénie qu’elle avait perdue en 1859, mais au bout de 20mn, ne l’ayant  retrouvée et déçu, nous avons terminé cette randonnée en contournant le rocher avant de rejoindre Gilbert qui nous attendait au « Passage » pour prendre le goûter.

Après ces 19,5 km effectués tout au long de la journée sous un très beau soleil, nous avons goûté au bord de l’eau avons rejoindre Guilers vers les 17h30.