Dimanche 26 mars 2017

 

Avec ce changement d’horaire, nous étions 14 personnes à quitter Guilers pour une  marche à la journée sur Plouguerneau.

Arrivé sur place avec un temps gris et heureusement sans vent, nous avons débuté cette randonnée par un arrêt technique (5) chez les  Mousquetaires de la distribution. Le groupe une fois reconstitué après 10 bonnes minutes, nous avons pu prendre la route vers Keryuel.

A la sortie de Plouguerneau,  nous sommes passés à proximité d’une future construction bois où une certaine quantité non négligeable de belles poutres attendait preneur. Je connais quelques jardiniers qui pourraient être intéressés pour construire d’éventuelles serres!!!!! Pas de noms STP.

Blagues à part,  nous avons rejoint l’Aber Vrac’h au lieu – dit le Moulin. Un peu plus loin,  nous avons aperçu le Bel Espoir du Père Jaouen  dans sa crique qui attendait qu’on s’occupe de lui. Nous avons continué sur Menez Perros  et ensuite nous avons longé le sentier côtier jusqu’à Lilia.

Après la photo de groupe avec en arrière plan le phare de l’Île Vierge,  nous avons rejoint le bar « Franc Bord » pour déjeuner,  les estomacs commençaient à  crier famine  (sûrement dû au décalage horaire ).Une fois à l’intérieur du bar, le soleil à fait son apparition nous donnant un peu d’espoir pour l’après midi, mais non,  après un quart d’heure celui-ci avait déjà disparu derrière les nuages.

Après 1h30 de pause déjeuner,  nous avons rejoint le sentier côtier que nous suivi jusqu’à Mogueran. Ce retour, nous l’avons fait à marée montante donnant un tout autre aspect de la côte. Après le sermon du Père Alain à la chapelle Saint Michel,  nous avons été voir les sculptures sur Coréjou.  Certaines personnes ont cru reconnaître un barbecue,  mais non  c’était une sculpture d’un gisant dans une cavité ressemblant à un foyer de cheminée.

Après cette visite instructive, nous avons rejoint Mogueran pour terminer avec le sentier côtier.

En remontant sur Plouguerneau, nous avons fait une halte à la chapelle Saint Laurent où le Père Alain n’a pas voulu s’exprimer au grand dam de ces ouailles. Ensuite, nous avons rejoint tranquillement les véhicules vers les 17h avec environ 26 km dans les jambes.

En réconfort,  nous avons goûter sur le parking de Mr Bricolage avant de rejoindre Guilers vers les 18h15.