Archives de la categorie : Septembre 2017

Dimanche 24 septembre 2017

 

Et oui tout arrive ! Et je tiens à les féliciter, ils sont sortis de leur lit, même avec une petite pluie bien présente.

Donc nous étions 10 personnes à quitter Guilers pour rejoindre Porspoder où le temps était toujours aussi gris.

Après avoir laissé les véhicules au parking de Radénoc, nous avons entamé la randonnée sous une petite pluie fine en passant dans le quartier de Roc’h Vraz. Puis après deux petites côtes successives nous sommes rentrés dans le quartier du Spernoc.

Au fur et à mesure que nous avancions la pluie a cessée et nous avons dû ouvrir nos parkas pour être plus à l’aise. Ensuite nous avons traversé la campagne en passant par les lieux-dits  Le Cosquer, Prat Joulou, Saint Dénec avant d’arriver au manoir de Kervénou, où nous avons pu admirer ce très bel édifice. Puis après une petite visite du pigeonnier, nous avons rejoint la chapelle de Saint Ourzal.

Après un petit arrêt à la chapelle, nous avons repris notre marche en passant par Kervézennoc pour rejoindre le port de Mazou. Ensuite, nous avons suivi le sentier côtier jusqu’à Porspoder, toujours sous un temps gris et sans pluie.

Nous étions aux véhicules à 11h40 avec un petit 10,5km au compteur.

 

Dimanche 17 septembre 2017

    

13, c’était le nombre de personnes au départ de Kérampennec pour cette randonnée dominicale vers  la Penfeld. Notre ancien président « exilé » à Crozon s’est joint à nous pour cette petite balade.

Comme d’habitude, le son de la cloche de l’église nous a donné le top départ. Pour débuter cette randonnée nous avons pris la direction de la mairie de Guilers pour ensuite rejoindre le bois de Kéroual. Une fois celui-ci traversé, nous avons rejoins les serres de  Gwenvez pour choisir notre futur sapin de Noël.

Plus loin, sur le sentier de randonnée, nous nous sommes séparés en deux groupes après la traditionnelle photo de groupe.

Le premier groupe de 6 personnes est rentré sur Guilers en passant par les rives de la Penfeld, puis direction la carrière de Kerguillo pour rejoindre le Tridour. Et pour ce mettre en appétit ! la petite côte de Coat Ty Ogan, (ouf, quelle est dure cette côte !!). Puis un peu de plat jusqu’à Kérampennec pour se remettre de cette montée. Une arrivée probable au stade vers les 11h00 avec en principe un  petit 10 km au compteur ?.

Quant au groupe des costauds ?, nous avons pris la direction du Buis pour ensuite se payer la côte nous menant au fort du Questel. Après une petite visite des lieux, direction la Cavale Blanche pour rejoindre ensuite les rives de la Penfeld.

Pour terminer cette randonnée, nous avons pris la direction de Guerven (dressage de chien), puis une fois arrivé à Mez an Tellou, nous avons continué sur Coat Ty Ogan puis le Candy où nous avons fait les curieux en détaillant les nouvelles constructions ??!!. Comme nous étions trop tôt, nous sommes passés par Pen ar Valy puis nous avons pris le chemin de la source avons de rejoindre Kérampennec à 11h50 avec un petit 14,5 km au compteur.

Dimanche 10 septembre 2017

  

Enfin un dimanche matin clément avec la météo, toutefois sans le soleil. On ne peut pas tout avoir !

Nous étions donc 16 personnes à s’être donné rendez-vous à Kérampennec. Au son du clocher de l’église (Top départ), nous avons pris la direction du cimetière de Guilers que nous avons longé, pour arriver dans le secteur de Coat ar Guéo.

Ensuite nous avons pris le chemin du «  gaz » jusqu’à Beg Avel Névez. Pour changer un peu, nous sommes rentrés dans un champ de maïs sur Kerjean, ce parcours insolite avait été tracé et utilisé le week-end précédent pour une manifestation sportive. N’ayant trouvé ni sanglier, ni faisan ou autre animal, nous avons quitté ce champ pour rejoindre le lieu-dit de Kerhenguer où nous nous sommes séparés en deux groupes après la traditionnelle photo.

Désigné comme guide, André et son escorte de 8 personnes sont rentrés sur Guilers en passant par l’Ile, Pont Mein, Kerhuel, Kerdonval, Keroudy et Kermabiven avant d’arriver à Kérampennec (que de KER) vers 11h10 avec environ 10,5km au compteur.

Quant au deuxième groupe, nous avons rattrapé le bourg de Milizac, puis nous avons tourné dans des quartiers à la sortie du bourg avant de rejoindre Tréfléon. Pour rentrer sur Guilers, nous avons pris la direction de l’Ile et le même parcours que le premier groupe jusqu’à Keroudy. Pour rentrer à Kérampennec, nous sommes passés par Lanvihan pour accompagner Maryse à son domicile (de peur qu’elle ne s’égare dans la nature).

Nous étions au parking à11h55 avec 15,5km au compteur.

Dimanche 3 septembre 2017

Que d’eau, que d’eau !!!!! Pour cette première randonnée de la nouvelle saison 2017/2018, nous n’étions que 6 marcheurs à s’être donné rendez-vous à Kérampennec. Je comprends les personnes qui sont restées sous la couette et je ne peux les blâmer.

Et oui !  nous étions partis pour 3 heures de marche sous une faible pluie au départ pour une ballade vers Bohars. Tout d’abord nous avons pris la direction de Kermabiven puis la route des Noisetiers jusqu’en bas de Bohars.

La pluie ne cessant de tomber, nous nous sommes demandé si on faisait 2 ou 3 heures de marche et après un regard vers le ciel, nous avions décidé de faire 3 heures !!!  Donc nous avons repris notre marche et nous nous sommes dirigés vers le Ruffa,  puis nous avons longé la vallée nous menant vers le moulin du Beuzit.

Je ne sais pas pourquoi,  mais la pluie à redoublée de force  pour nous arroser totalement. Ce n’est pas juste ! Qu’avons-nous fait à Zeus (Seigneur du Ciel, le dieu de la pluie), pourquoi tant de haine contre des petits randonneurs (sauf pour Hervé, il est grand lui). (Heureusement que le téléphone et l’appareil de photo étaient à l’abri dans un sachet plastique et n’ont d’ailleurs pas été utilisés).

En cours de route et toujours sous un bon débit, les orteils baignant dans les chaussures et ne trouvant pratiquement aucun endroit de sec, nous avons décidé de réduire la distance de cette randonnée.

Donc au Moulin Neuf, nous avons bifurqué sur la droite pour rejoindre le Londen,puis direction Kerognan avant de rejoindre le Tridour, bien sûr toujours sous la pluie.

Pour terminer cette belle randonnée humide, nous avons pris la côte de Coat Ty Ogan où en partie haute nous avons dû marcher dans un petit ruisseau que nous ne connaissions pas !! Plus loin une personne a même enlevée sa chaussure pour en enlever l’eau, sans doute pour s’alléger un peu, mais peine perdue plus loin la chaussure était à nouveau pleine.

Enfin nous sommes arrivés à Kérampennec toujours trempés à 11h10 avec  quand même 10,5km au compteur. Nous ne nous sommes pas attardés pour se dire au revoir en rêvant d’un bon bain chaud !!!!

Malgré tout,  nous garderons de cette randonnée un bon souvenir aquatique et espérons qu’il n’y en aura pas d’autre comme celle-là au cours de l’année.(Sinon prévoir cuissarde et tenue de plongée).

Je pense que nous n’avons rien à craindre des feux de forêts !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!