Dimanche 3 septembre 2017

Que d’eau, que d’eau !!!!! Pour cette première randonnée de la nouvelle saison 2017/2018, nous n’étions que 6 marcheurs à s’être donné rendez-vous à Kérampennec. Je comprends les personnes qui sont restées sous la couette et je ne peux les blâmer.

Et oui !  nous étions partis pour 3 heures de marche sous une faible pluie au départ pour une ballade vers Bohars. Tout d’abord nous avons pris la direction de Kermabiven puis la route des Noisetiers jusqu’en bas de Bohars.

La pluie ne cessant de tomber, nous nous sommes demandé si on faisait 2 ou 3 heures de marche et après un regard vers le ciel, nous avions décidé de faire 3 heures !!!  Donc nous avons repris notre marche et nous nous sommes dirigés vers le Ruffa,  puis nous avons longé la vallée nous menant vers le moulin du Beuzit.

Je ne sais pas pourquoi,  mais la pluie à redoublée de force  pour nous arroser totalement. Ce n’est pas juste ! Qu’avons-nous fait à Zeus (Seigneur du Ciel, le dieu de la pluie), pourquoi tant de haine contre des petits randonneurs (sauf pour Hervé, il est grand lui). (Heureusement que le téléphone et l’appareil de photo étaient à l’abri dans un sachet plastique et n’ont d’ailleurs pas été utilisés).

En cours de route et toujours sous un bon débit, les orteils baignant dans les chaussures et ne trouvant pratiquement aucun endroit de sec, nous avons décidé de réduire la distance de cette randonnée.

Donc au Moulin Neuf, nous avons bifurqué sur la droite pour rejoindre le Londen,puis direction Kerognan avant de rejoindre le Tridour, bien sûr toujours sous la pluie.

Pour terminer cette belle randonnée humide, nous avons pris la côte de Coat Ty Ogan où en partie haute nous avons dû marcher dans un petit ruisseau que nous ne connaissions pas !! Plus loin une personne a même enlevée sa chaussure pour en enlever l’eau, sans doute pour s’alléger un peu, mais peine perdue plus loin la chaussure était à nouveau pleine.

Enfin nous sommes arrivés à Kérampennec toujours trempés à 11h10 avec  quand même 10,5km au compteur. Nous ne nous sommes pas attardés pour se dire au revoir en rêvant d’un bon bain chaud !!!!

Malgré tout,  nous garderons de cette randonnée un bon souvenir aquatique et espérons qu’il n’y en aura pas d’autre comme celle-là au cours de l’année.(Sinon prévoir cuissarde et tenue de plongée).

Je pense que nous n’avons rien à craindre des feux de forêts !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!