Dimanche 3 novembre 2017

Les vacances scolaires ,cumulées aux »  flems  » et au temps maussade ,ont fait que nous n’étions que  14 pour démarrer cette rando

Départ par la rue de St Valentin  , ( contrairement aux habitudes) pour rejoindre le bois de Kéroual  que nous avons traversé en longeant le chateau ,pour arriver aux serres du Gwenvez.

Après que chacun ait  pu  choisir son sapin de Noêl  ,lnous avons pris la direction du Buis  pour entamer la montée vers le fort du Questel le sous-bois est agréable ,mais la montée est rude ,et ,à l’arrivée au sommet ,quel soulagementNous avons fait  (une fois n’est pas coutume ,le tour du fort ,avant d’arriver à l’entrée principale pour la photo.  Le groupe ne semblait pas désireux de se faire tirer le portrait mais en insistant un peu ,tout est entré dans l’ordre 

Nous avons alors quitté le fort pour arriver à la Cavale  où 2 personnes seulement  nous ont quitté.Elles sont rentrées par les rives de Penfeld ,puis Kéroual pour arriver au terme de leur effort vers11.20 et 11.6KM

Le reste du groupe a continué dans le quartier de la Cavale ,que nous avons entrepris de  contourner  pour arriver au centre commercial Carrefour .Passage derrière l’Aréna pour continuer le tour du quartier et arriver sur la route descendant à Kervallon .Et là ,au niveau des jardins ,pour le plus grand plaisir de certaines ,des W C .Arrêt obligatoire .Mais ,il semble que la ville ait inventé un nouveau modèle ,car en plus de ses fonctions habituelles  ,ce WC lave aussi les chaussures !Etonnant!!!

Après avoir rejoint la Penfeld ,nous avons suivi les rives ,en remarquant au passage les cabanons  à l’ile Factice ( peut-être va t-on y déplacer le marché de Noêl)  puis avons continué jusqu’à Penfeld

La remontée vers Castelmein a suscité quelques récriminations ,et il a fallu expliquer  à certains que pour revoir Guilers ,il faut le mériter ,sinon la solution du détour par Bohars était envisageable ,moins pénible mais un peu plus longue (  5 k m env ).

Nous nous sommes donc dirigés vers le terminus ,en admirant au passage le terrain de jeu nouvellement refait de la route de Kermonfort  et sommes arrivés à Kérampennec  12 h sonnant au clocher

Bilan :15.6 km