Dimanche 17 juin 2018

Pour ce dimanche de la fête des pères, nous étions seulement 8 personnes à quitter Guilers pour une petite virée sur Brest.

Pour commencer cette randonnée nous avons rattrapé Coat Ty Ogan pour rejoindre le Tridour, puis après avoir longé la carrière de Kerguillo et nous sommes arrivés sur les rives de la Penfeld.

 

Nous avons suivi les rives côté parc des Expositions puis nous avons traversé le pont séparant les deux rives pour continuer vers l’Ile Factice, avant de rejoindre la porte de L’Arrière Garde pour aller voir le tag de Mandela. Malheureusement le mur a été abattu et nous avons donc continué notre chemin pour nous rendre au plateau des Capucins.

  

Arrivé en haut, nous avons suivi l’enceinte de l’arsenal en jetant un regard sur la Penfeld en contrebas et la tête en l’air pour observer le bon fonctionnement du téléphérique, s’en suit la petite photo de groupe au bout du parcours.

 

Nous sommes entrés ensuite dans les Capucins et sommes allés voir l’exposition sur le monde indien. Après ce petit moment dépaysant, nous nous sommes rendu rue de Saint Malo où des animations étaient en préparation.

Pour rentrer nous avons pris la direction de Quéliverzan puis nous avons rejoint les rives de la Penfeld. A proximité du pont de l’Harteloire je me suis rendu compte que j’avais perdu mon téléphone portable, donc les femmes sont rentrées sur Guilers et moi j’ai fait demi-tour pour essayer de le retrouver ?

Heureusement des bonnes âmes ont retrouvés mon téléphone au plateau des Capucins et l’on déposé au fast-food du Plateau (Appel d’une personne du groupe pour localiser l’appareil, MERCI à cette personne). Les dames sont ensuite rentrées sur Guilers (avec environ 15km au compteur) et ma tendre épouse est allée récupérer mon téléphone aux Capucins.

Oui mais pendant ce temps ! je continuais à marcher sous la pluie qui s’était invitée à mon grand regret, de plus le portable qui m’a été prêté était pratiquement vide puis carrément vide, j’étais injoignable !!!!. Je suis donc rentré sur Guilers trempé comme une serpière, et quand je suis rentré à la maison, mon téléphone m’attendait bien au sec. (J’ai quand même fait un peu plus de 21km). La prochaine fois le téléphone ira dans le sac à dos !!!!!!.