Dimanche 19 février 2017

 

 

Petite parenthèse pour commencer :n’allez pas croire que le photographe est en cause  si les photos paraissent  floues ,c’est tout simplement le brouillard qui s’est invité à notre rando

Départ donc  de Kérampennec, ( avec un brouillard qui s’il n’était pas à couper au couteau était quand même très présent) ,direction le Tridour .Nous avons pu constater que le ruisseau qui s’ était formé il y a une quinzaine  est déjà tari. Nous avons longé la carrière ,à l’entrée de laquelle les canards se baignaient dans une eau assortie à leur plumage ( très…très  verte ! ! !  ) Nous avons rejoint Penfeld où est tirée la première photo .Il est  à constater que la fatigue commence déjà à se faire sentir ,heureusement qu’il y avait un banc . Nous sommes remontés heureusement ) vers les Hauts de Penfeld ,avant de descendre vers les rives .

La fatigue se faisant sentir  (! ! ) 4 personnes sont rentrées au bercail en longeant les rives avant de rejoindre le bois de Kéroual et le logis

Les 8 rescapés  ( eh oui ,nous n’étions que 12  )  ont rejoint l’étang de Kerléguer  puis le lotissement de Messilio  (qui ne cesse de s’agrandir ).

La  traversée du bois de la Brasserie nous a permis de rejoindre le Spernot , ou pour éviter une cure de gaz d’échappement ,nous avons passé par l’arrière de l’établissement  Cogan ,pour déboucher au niveau des feux . le reste de la rando est si classique que tous pourraient le faire les yeux fermés (? ? )  : traversée du pont ,direction Menez Bihan et remontée par le bois de Kéroual

Retour à 12.01  et 15.6 km au compteur