Dimanche 22 janvier 2017

 

  

Nous étions 17 marcheurs à quitter Guilers avec un beau soleil pour une balade sur Porspoder.

Après avoir laissé les voitures sur le parking de Radénoc, nous avons pris la direction du lieu-dit Spernoc, seulement au bout du chemin de Bellevue, nous avons dû faire demi-tour ; nous étions sur une propriété privée. Donc marche arrière pour rejoindre ce lieu-dit.

Nous avons continué notre randonnée dans la campagne en  passant par les lieux-dits Sévern, Le Cosquer, Prat Joulou, Traonigou avant de rejoindre la chapelle de Saint Ourzal où nous avons pris la traditionnelle photo de groupe.

Une seconde erreur de parcours nous a amené au lieu-dit Poulliot ou nous avons découvert un joli dolmen, puis nous avons rattrapé le circuit normal en passant par Kergoz et Mézou Cloz avant de rejoindre le port de Melon.

Par la suite nous avons longé le sentier côtier jusqu’à la presqu’ile de Saint Laurent que nous avons visité avant de rejoindre les voitures à 12h00 avec 14km au compteur.

Nous étions de retour à Guilers à 12h25. Désolé pour le retard !

Dimanche prochain, Camille m’a promis qu’il ne s’égarera pas sur son circuit ?.

  

————————————————————————————————-

Saint Ourzal

“Madou evit pep mar buhez mab-den”

Des bienfaits pour tous les âges pour la vie d’un homme.

Ouverte au culte en 1639, la chapelle est bâtie sur un site chargé d’histoire : mégalithes du néolithique, stèle de l’âge de fer, tuiles de l’époque romaine, ermitage du haut moyen-âge attestent d’une présence humaine permanente.

Saint Ourzal était vénéré car il accompagnait chaque homme tout au long de sa vie :

Enfant : s’il tardait à marcher, il suffisait de le plonger trois fois dans l’eau de la fontaine pour qu’il se dressât sur ses jambes … Adulte, en quête d’une épouse, il effectuait trois fois le tour de la chapelle au petit matin en priant… Devenu marin, sa femme balayait la poussière dans la chapelle et la dispersait au vent  qui soufflait vers les terres, afin que son bateau rentre plus vite au port…