dimanche 05 octobre 2014

Dimanche 5 octobre 2014

                                     

Par ce dimanche ensoleillé, nous étions 18 marcheurs à quitter Guilers pour une randonnée pédestre sur la côte à partir de Sainte Anne du Portzic.

Cette année, je vous ai épargné l’escalier qui coupe les jambes dès le départ (environ 85 marches). En contre partie nous avons suivi la route et un sentier légèrement pentu sur environ 300m. Arrivé en bordure de côte nous avons suivi le sentier côtier vers la Pointe du Diable puis le Fort du Dellec où nous nous sommes arrêtés quelques instants. Nous avons continué vers le fort du Mengant puis nous avons quitté la côte par un chemin encombré par la végétation. Nous avons quelque peu crapahuté dans ce chemin et nous sommes enfin arrivés à Quillihouarn. Nous avons poursuivi par l’intérieur des terres en passant par Kervaogon, Pen’Ar C’Hoat, Kersalaun, Kerstrat et le Technopole de Brest Iroise.

Cette randonnée s’est achevée à 12h00. Sur ce chemin physique, nous avons parcouru 13km.

Le fort du Dellec

Constituant un des éléments du plan de défense et de fortification de Brest, le fort du Dellec a été édifié par Vauban au XVII siècle afin d’interdire à une flotte ennemie l’accès à la rade et de protéger les mouillages extérieurs. Constitué par un rempart en maçonnerie entouré d’une douve profonde aboutissant à la mer, à l’Est et au Sud, il comprenait une batterie de 47 à tir rapide. Le fort  a été remanié à plusieurs reprises, notamment au XIX siècle, période durant laquelle furent rajoutées les casemates servant au casernement et à la remise des munitions. Le fort conserve aussi  la marque de l’occupation allemande avec la présence de blockhaus typiques du Mur de l’Atlantique. Sa vocation militaire a peu à peu été abandonnée. Après la Seconde Guerre mondiale et au début des années 80, le fort est devenu accessible au public qui se l’est approprié comme lieu de promenade. Situés  sur le sentier côtier qui relie Brest au Conquet, les deux belvédères du Dellec permettent d’admirer les falaises de la presqu’ile de Crozon et le Goulet par lequel transitent tous les navires qui font escale à Brest. A deux pas vers l’Est se trouve le port de plaisance niché dans la petite anse du Dellec accessible à la baignade. Depuis 1995, chaque année au printemps et en juillet, le Fort accueille dans son enceinte une série de soirée musicale.