Archives de la categorie : Mars 2019

Dimanche 31 mars 2019 Lampaul-Plouarzel

Après avoir attendu les éventuels retardataires  (décalage horaire  ???  )nous nous sommes dirigés vers Lampaul et le port de Porspaul d’où  a débutée la rando .

10 au départ   par un temps agréable mais couvert  . Quelques récriminations  pour bien démarrer , car nous avons commencé par  les «  »hauteurs de  Lampaul,  » (point culminant aux environs de 40 m quand même !!  ).Cette grimpette nous a promené a travers quelques lotissements  pour arriver à l’église de Lampaul .

En empruntant la rue du Carpont ,restant sur la hauteur nous nous sommes dirigés vers ll’Aber Ildut .Par temps clair ,il parait que l ‘on peut apercevoir  l ‘Amérique ( !! )Mais ce dimanche ,il ne fallait pas rêver .C’est quand même plus agréable par temps clair .La prise de la photo nécessite du temps ,mais force est de constater que le groupe n’ en a cure :si le photographe s’ égare ,tant  pis pour lui. 

 

En direction de la cale de Kerglonou ,nous sommes arrivés  à  Kergoff  , à la grande surprise du troupeau  sans doute pas habitué à voir autant de monde  ( les trains sont rares dans la région ). Après que Dominique ait terminé sa causette ( on n’a pas su si il leur donnait l’heure où s’il demandait  sa route ) nous avons continué jusqu’à la cale  où nous avons rejoint le sentier côtier .

Photo de groupe sous le soleil (  avec le port de Lanildut en arrière -plan)et nous avons poursuivi notre chemin vers Porscave ,en contournant l’interminable anse de Milin an  Aod .

En suivant le bord de mer ,nous avons continué  vers Porspaul où nous sommes arrivés vers 11.50

, contents du bol d’air et des 12.6 km

Retour à Guilers vers 12.15

 

 

Dimanche 24 mars 2019 Un petit tour vers le sud (de Guilers )

En  ce lendemain de repas du club nous étions ( oh surprise  ) 21 au rendez-vous de Kérampennec .Peut-être est-ce du aux agapes de la veille ,mais il

n’y avait pas beaucoup de précipitation au départ ,même si tout le monde était  à l’heure .

. Malgré une certaine anarchie au départ ,nous avons quand même décollé en direction de Kermengleuz.

Traversée du bois sans anicroches  (les allées sont propres   )et direction Pen an Traon ,( à remarquer que personne ne s’est ce jour intéressé aux poubelles )puis le champ de nos courageux maraîchers  (!!! ). A Lambalez,nous abandonnons le bitume pour le chemin de terre au lieu dit   » croisement des diligences  » (espérons que la suspension était au top  ) puis arrivée à Kervaziou.

Le gardien du lieu était un peu réticent pour nous céder le passage ,mais ,  après une conversation avec Dominique ,il est parti (c’est le cas de le dire )la queue entre les jambes .De Kervaziou ,nous nous sommes dirigés vers Kéralan ,puis  le Menhir .

Mais ,entre ces deux lieux ,un petit chemin de campagne qui ne connait pas le sens du mot sécheresse.Pour le passer  il suffit d’oser ,mais ce ne fut pas le cas de tous :la tricherie existe dans tous les sports .Ci-dessous ,2 photos :passage normal et autre

Au Menhir nous avons pris la direction du poney-club ,puis Kermerrien où  a eu lieu la séparation  après . évidemment les photos  Bon retour les amis .Il sont rentrés par Kermenguy puis Pont Cabioc’h   et Kéroual après avoir parcouru 11.7 km environ .

Pour notre part ,nous avons longé les rives de i’Ildut , entre lesquelles était posé un petit pont de bois .Mais malgré mes prières réitérées ,personne n’a voulu traverser .Il a même soufflé un petit vent de rébellion   et nous avons continué vers le golf  par un chemin habituellement boueux ,et qui s’est avéré conforme  à  sa réputation Après le golf ,nous avons retrouvé  le bitume pour rejoindre Traon – Bihan puis Le Buis .

Direction le fort de Penfeld et pour y arriver  nous avons trouvé le petit raidillon nous amenant à la porte du fort  ( Mais que serait une rando sans boue et sans grimpette ? )

Après cet effort ,nous avons emprunté les allées du bois de Kéroual pour arriver au but vers 11.55

Bilan :15.4km

 

Dimanche 17 mars 2019

Me revoilà sur le parking de Kérampennec pour reprendre les randonnées qui m’ont manquées depuis 3 semaines! Espérons que le genou tienne ?

Nous étions donc 12 marcheurs au départ pour une balade vers Bohars. Tout d’abord nous avons pris la direction de Coat-Ty-Ogan, puis un petit détour vers le Candy nous a permis d’arriver au Tridour (sans trop de boue).

Ensuite une grimpette pour nous mener au rond-point de Créac’h Bellec, puis une descente tranquille vers Loguillo. Au bout du chemin, nous avons pris la photo de groupe sur le parking du Granitier Breton (photo à l’appui).

  

A cet endroit nous nous sommes séparés en deux groupes, (mon genou demandant de calmer le jeu), je suis rentré sur Guilers avec les 6 personnes des 2 heures. Retour par la route des Noisetiers et Kermabiven, pour une arrivée à Kérampennec à 11h00 avec 11km au compteur.

Le groupe de courageuses (au nombre de cinq personnes) avaient pour mission de vérifier l’état des chemins vers Traon Bihan et les environs (vérifier la présence de boue ou autres difficultés sur les chemins….), seulement le ciel s’est noirci d’un coup et redoutant les averses, l’exploration a pris fin avec un retour anticipé sur Guilers.

Ayant peu d’informations sur le chemin emprunté pour le retour, je pense qu’elles sont rentrées par le Tromeur et reprendre le chemin habituel, c’est-à-dire la route des Noisetiers et Kermabiven, avec une arrivée probable à Kérampennec à 11h30 et environ14km, (d’après quelques informations reçues  jeudi à la rando).

Dimanche 10 mars 2019 La tournée des chapelles

Les dimanches se suivent et se ressemblent: Après St Urfold  le week-end dernier ,ce sont les chapelles  des Voleurs et de Bodonou  qui étaient le but de cette rando

Nous étions à 14 à partir de Kérampennec,  par une météo pour une fois favorable  ,nous dirigeant dans un premier temps vers l’église  puis Kermengleuz et le chemin de la ligne

A la zone de Mespaol ,nous avons emprunté le chemin partant de Kéraval pour nous amener à la chapelle des Voleurs.Chemin  très agréable ,un peu pentu au départ ,pour se terminer par une jolie grimpette

 

 

 

 

 

A la chapelle ,photo de groupe ;,et départ  vers Penfoul ,et là!! on

ne sait ce qu’ils sont restés faire ,mais il y avait quelques trainards

 

 

 

 

Au carrefour suivant ,séparation :5 nous ont quittés pour se diriger vers Penfoul puis Pont-Corff et rejoindre Guilers .A remarquer le mépris total envers les courageux qui continuaient:pas un regard en arrièrePour notre part ,nous avons emprunté un sentier nous menant à Lesvézien .Ce sentier nous a permis de nous remémorer la météo de la semaine .première partie très  boueuse ,puis  sentier  impraticable ce qui nous a forçés à faire un peu de grimpette ( admirez au passage le dévouement de certains )Après ce passage délicat  à travers champ ,nous avons retrouvé notre sentier ,un peu plus praticable ( si peu ) et à Ty Ruz ,nous avons retrouvé la civilisation  (le bitume quoi  )

Direction Bodonou  que nous avons facilement rejoint  (beau temps + route propre  )

A Bodonou surprise : pendant que nous admirions la chapelle,petit son de cloche .Réaction normale : tout le monde regarde sa montre pour vérifier l’heure  (le problême étant qu’il n’y a pas d’horloge sur la chapelle )  jusqu’à ce qu’ on voit apparaître au coin de la chapelle le sonneur de cloche .( il  s’était encore dévoué ) .

La traversée ensuite de la scierie de Pont-Corff a valu à certains un petit bain de pieds   (idéal pour laver les chaussures après la boue ).

Le reste du parcours nous a menés au Cosquer puis  Kérionoc .

Au passage  à Pen An Traon ,nous avons surpris deux de nos amis dans une situation équivoque :d’après eux ,ils remplissaient la poubelle avec les déchets ramassés sur les sentiers ( on veut bien ,mais … bon!!!)

 

 

 

 

Retour par le bourg  ( faut montrer qu’on existe   quand même )

Bilan de la matinée  15.6km

 

Dimanche 3 mars 2019

Peut-être est-ce du aux prévisions météo ?Toujours est -il que nous n’étions que 9  au départ de cette rando dominicale .

Nous nous sommes rendus à Bourg-Blanc  ,pour un départ de la base de loisirs

départ vers 9h20 ,Après avoir longé le plan d’eau  ( où quelques cormorans se reposaient ),nous avons traversé la route menant aux Trois Curés ,puis ,par les chemins de campagne avons rejoint Coat-Méal . Au bourg de Coat Méal ,un superbe rhododendron a attiré nos regards ,engendrant des remarques tel :  «  » oh le joli azalée « .I lest vrai qu’en dehors de la taille de l’ arbre et des fleurs ,la couleur pouvait prêté à confusion .

Nous avons continué vers Coativy  Braz puis vers Le Rest .Chemin faisant  au fil de la conversation ,il s’est avéré que certaines  n’étaient  pas passé  devant l’église de  Coat -Méal  ( il est normal qu’une église « imposante  » au milieu d’un petit bourg ça passe inaperçu )

Arrivés au Rest  » méa culpa  » .la recherche du chemin pourtant facile  a fait que j’ai fait quelques centaines de mètres avant de rebrousser chemin et de trouver le chemin recherché .Eh là ,pas de surprises ,nous avons retrouvé les classiques :un peu de sport , de la boue ,mais en prime quelques jolis bouquets de jonquilles et narcisses,sera peut-

Au bout du chemin ,Coativy -Bihan ,pui la chapelle de St Urfold

De St Urfold,nous avons rejoint le plan d’eau pour clore cette rando, sous la pluie qui nous a accompagnés la dernière 1/2 heure

Retour vers 11.50 aux   v oitures  après 13.2 km de marche