Archives de la categorie : Saison 2018/2019

Dimanche 9 décembre 2018

Pour cette randonnée, nous étions 17 marcheurs à s’être donné rendez-vous à Kérampennec pour une petite virée sur Saint-Renan.

Pour débuter cette balade, nous avons pris la direction de Keruzanval puis Kerlubridic avant de rejoindre Le Dréves. Plus loin à Kerlizir, nous avons quitté le bitume pour des chemins de  terre jusqu’à notre séparation en deux groupes.

Après la traditionnelle photo, le premier groupe est rentré sur Guilers en passant par Coatquénec, puis nous sommes descendus sur Kerzu Névez et plus loin nous avons pris le chemin de la Ligne. Comme nous étions en avance à Guilers, nous avons allongé notre randonnée vers l’Ecole Sainte Thérèse et nous sommes ensuite arrivés à Kérampennec pour 11h00 avec 11,4km au compteur.

Après notre séparation, le groupe de courageux a continué son chemin en passant par Kernoble, puis une belle côte pour arriver à Coatboulouarn. Arrivé là-haut et après la récupération, une descente bien méritée vers le Douric avant de rejoindre les rives du lac de la Comiren, et retour sur Guilers en suivant le lac de Ty-Colo et le chemin de la Ligne. Une arrivée à 11h50 avec 16,2km au compteur !.

PS : Problème technique pour afficher les photos !

Dimanche 2 décembre 2018

Le crachin de ce dimanche matin n’a convaincu que 9 personnes à se rendre au point de rendez-vous à Kérampennec, (malgré la promesse de quelques-uns qui ont préféré rester sous la couette) pour une petite marche de deux heures.

C’est au son du clocher que nous sommes partis vers Lanvian pour rejoindre le lieu-dit Prat an Henguer puis Keralan. Pour garder nos chaussures propres nous avons continué sur le bitume jusqu’à Kerlizir.

Par la suite, après un petit détour par un chemin classique de randonnée, nous avons rattrapé Coatquénec et sa vigie(le hibou), puis nous sommes descendus sur  Ty-Colo et rentrer sur Guilers par le chemin de la ligne.

Nous sommes arrivés à Kérampennec à 11h00 après avoir fait 11km avec un crachin plus ou moins persistant. (l’appareil photo était resté au sec).

Dimanche 25 novembre 2018

Ce dimanche, nous étions 17 marcheurs à s’être donnés rendez-vous à Kérampennec pour une balade vers la Cavale Blanche et le Parc Eole, avec un temps ensoleillé mais frisquet !

Pour changer un peu, nous avons pris le chemin à l’envers en prenant la direction de Coat-Ty-Ogan, où nous avons trouvé un chemin boueux avant de descendre  au moulin du Tridour.

Puis après avoir longé la carrière de Kerguillo, nous sommes arrivés sur les rives de la Penfeld que nous avons suivi jusqu’au Centre Marine de la Villeneuve, où nous avons pris la photo de groupe avant de se séparer en deux groupes.

  

Le premier groupe de 7 personnes à rentrer sur Guilers, a eu le libre choix de leur parcours pour rejoindre Kérampennec. Aucune perdition constatée, le guide devait être bon !

Quant à nous, le deuxième groupe (les meilleurs biens sûrs) nous avons suivi les rives de la Penfeld  jusqu’aux environs de l’Arrière Garde pour rejoindre les jardins en espaliers de la Cavale Blanche, et bien sûr les côtes à grimper pour y arriver !!!.

Ensuite nous avons déambulés au hasard dans les quartiers de la Cavale Blanche pour rejoindre le Parc Eole.

  

Arrivé au Parc Eole, nous avons traversé la passerelle et nous sommes descendus ensuite  tranquillement sur Mesnos avant de rattraper le Buis.

Pour rentrer sur Guilers, nous sommes passés par les serres de Guenvez, puis nous avons continué vers le bois de Kéroual que nous avons traversé par le côté de  Kervaly. Nous étions à Kérampennec à 11h55 avec 15,5km au compteur.

Dimanche 18 novembre 2018

Ce dimanche, nous étions 14 marcheurs du club à participer aux « Foulées du diabète ».

Arrivés au point de rendez-vous, nous avons pu constater que le départ des marcheurs était libre. Je suis donc allé chercher un plan des circuits et nous avons suivi les précédents marcheurs.

Pour commencer, direction le  rond-point situé près du cimetière, puis nous avons suivi le chemin jusqu’à Lanvihan.

Nous avons  ensuite pris la rue du Roudous pour rejoindre le sentier nous menant au moulin de Kerboroné, puis nous avons rattrapé le Tridour  par le bois.

Au  Tridour, près du moulin, nous avons eu  le ravitaillement. Après cette petite pause, nous avons longé la carrière de Kerguillo pour atteindre Penfeld, puis l’étang de Kerléguer que nous avons contourné, avant de revenir sur Penfeld.

Pour remonter sur Guilers, nous sommes passés par Castelmein, puis au bout de cette côte, direction Coat Ty Ogan, et retour vers le stade de Kérampennec en passant par le C.E.S de Croas ar Pennoc.

Nous sommes arrivés vers 12h  après avoir effectué 13 km.

Pas de photos, l’appareil étant resté au chaud!!!!

Dimanche 11 novembre 2018

Eh bien, nous avons eu de la chance ce dimanche, du soleil et pas une goutte de pluie, seulement un petit vent frais pour cette sortie vers Kerlouan. Ce n’était pas gagné d’avance avec la pluie qui était tombée la nuit !

Nous étions 17 marcheurs à s’être donné rendez-vous à Kérampennec, 3 marcheurs sont restés sur Guilers pour raisons personnelles.

Nous avons quitté Guilers pour rejoindre Marie-Hélène qui nous attendait sur le parking à Tariec, puis route vers Kerlouan où nous avons déposé les voitures sur le parking de la mairie.

 

C’est avec un soleil estival que nous avons débuté cette randonnée sur des chemins de campagne pour arriver sur la commune de Plounéour-Trez.

 

Après un petit détour non prévu sur Trégueiller, un peu humide en bord de côte, nous avons repris des chemins plus secs sur le sentier côtier qui a débuté à Balaënnou.

 

Nous avons suivi le sentier côtier avec une superbe vue sur la grève de Goulven à marée basse et les dunes de Keremma de l’autre côté de la baie et plus loin Plouescat.

 

Nous avons suivi la côte en passant par les pointes de Beg Culéren, Beg an Toullou, la longue plage du Lividic, Beg ar Scaf et enfin le Port de Pontusval où les estomacs commençaient à crier famine.

 

Arrivé au Café du Port à 13h00 avec 13,5km au compteur, nous avons été bien accueilli et nous avons déjeuné au soleil, malgré un petit vent frisquet, avec devant nous la plage du Garo et le port de Pontusval (pas mal pour un 11 novembre).

 

Après ce bon moment, nous avons repris le sentier côtier à 14h07 et nous avons commencé par la Terre du Pont, puis la Pointe de Pontusval pour arriver à Ménéham.

 

Après un passage dans le Corps de Garde et le vieux village où nous avons rencontré un groupe de randonneurs de Landivisiau, nous avons continué vers la plage de Nodéven pour en finir avec le sentier côtier.

  

Après le passage de la Digue, nous avons repris les sentiers de campagne en commençant par la fontaine et la chapelle de St Egarec où nous nous sommes arrêtés quelques minutes, puis direction le village de  Lanhir et retour sur Kerlouan où nous sommes arrivés à 16h30 avec un total de 26km, et surtout une bonne fatigue dans les jambes.

 

Comme d’habitude, nous avons repris des forces après l’effort avec une variété de délicieux gâteaux et un bon café et une bonne bière, avant de rentrer sur Guilers aux alentours de 18h.

Dimanche 4 novembre 2018

La météo ne s’était pas trompée sur le temps de ce dimanche. C’est pour cela que nous n’étions que 10 marcheurs au rendez-vous à Kérampennec, (et pourtant on nous avait promis d’être présent !!!!!!)

C’est donc avec beaucoup de bravoure que nous avons pris la route vers le Tridour en évitant de marcher dans les nombreuses flaques d’eau et bien sûr la boue dans le chemin de Coat-Ty –Ogan avant de descendre vers le Tridour (comment l’éviter ?).

Nous avons ensuite longé la carrière de Kerguillo à l’abri des arbres jusqu’aux feux tricolores du bas Penfeld. Nous avons traversé cette fois la route prudemment ! Puis nous avons suivi les rives de la Penfeld jusqu’à la petite cabane (pas au fond du jardin pleine de cailloux), mais celle qui se trouve un peu plus loin du pont séparant les deux rives.

 

Après cet arrêt technique et la traditionnelle photo de groupe à l’abri, nous avons continué notre randonnée vers l’Ile Factice. Puis après avoir changé de rive, nous avons rejoint le Centre marine de la Villeneuve que nous avons contourné pour rejoindre Ménez-Bihan.

Toujours accompagné de la pluie, nous avons traversé le bois de Kéroual en regardant les canards barboter sur les plans d’eau. Nous avons rejoint ensuite Kérampennec et nous étions au parking à 11h10 avec 11,6km dans les jambes.

Nous avons écourté cette randonnée humide pour aller prendre une bonne douche bien chaude, et pour tout dire, nous n’avons pas vu la Cavale Blanche !.

Lundi 29 octobre 2018

Qui dit mieux les ami(e))s ?

3m88 de haut pour cette rose trémière !!! (mesure  faite vendredi)

 

Dimanche 28 octobre 2018

Surprise ce matin !, malgré ce temps froid, nous étions 18 marcheurs à s’être donné rendez-vous à Kérampennec pour une randonnée sur Saint-Renan et ces lacs.

Nous avons donc quitté Guilers en voitures pour se rendre au lac de Ty-Colo. Nous avons débuté cette randonnée près du terrain de rugby et nous avons longé le lac de Ty-Colo d’un bon pas pour se réchauffer, au bout du lac nous étions chaud.

Nous avons poursuivi notre balade vers le lac de la Comiren et au bout de celui-ci nous avons pris le nouveau chemin qui longe l’Ildut jusqu’aux Ets Madoc.

A cet endroit, petite pause pour parler un peu du projet du week-end de l’Ascension, et indiquer le chemin à prendre au groupe des 2 heures pour le retour.

Après cette petite interruption, nous avons repris notre marche vers le bout du lac de Lannéon et un peu plus loin nous avons pris la photo de groupe.

Ensuite, 3 personnes nous ont quitté à Lannéon Izella pour rejoindre le lac de Ty-Colo, j’ai choisi Annick comme guide (la plus expérimentée dans le domaine) en espérant ne plus voir leur voiture à l’arrivée du groupe des 3 heures.

De notre côté, nous sommes montés jusqu’au terrain de moto-cross où nous avons observé quelques motards s’amuser sur le parcours en faisant de jolis bons, impressionnant tout de même !. Nous avons progressé sur notre parcours jusqu’au lieu-dit Moulin de Kernevez et nous sommes descendus ensuite sur Roudouzic, et Kéravel.

Plus loin nous avons pris le chemin nous ramenant vers le lac de la Laverie que nous avons contourné avant de prendre à nouveau l’autre rive du lac de la Comiren.

Et pour corsé le tout, je me suis dirigé vers le Douric puis Penanech-Vian avant de rentrer dans le bois du Bout du Pont, découverte pour certains de ce lieu. Ensuite nous sommes descendu jusqu’à la piscine et nous avons pris l’autre rive du lac de Ty-Colo pour rejoindre les voitures à 11h55 avec 14,5km au compteur.

A mon grand soulagement, la voiture d’Annick n’était plus à sa place, Ouf ! J’avais peur !!!!!.(non non, elle n’a pas été volée, elle est bien rentrée sur Guilers). Nous pouvons lui faire confiance pour faire partie des guides du groupe de randos.

Dimanche 21 octobre 2018

Je pensais que nous aurions été plus nombreux ce dimanche ensoleillé pour randonner sur les rives de l’Aber Ildut. Et bien non !!! Quel dommage.

Nous étions donc 13 personnes à quitter Guilers pour rejoindre Brélès, où nous avons laissé les voitures sur le parking à l’entrée du bourg.

Nous avons commencé cette randonnée en prenant l’intérieur des terres, en passant par Kervrézol, le Roudouz et Poulloupry. Nous avons ensuite pris un nouveau chemin vers Rumorvan qui était d’ailleurs très bien.

Ensuite au lieu de prendre à droite vers le camping du Tromeur qui était très mal indiqué, j’ai filé tout droit vers l’intérieur de lanildut ! Et bien je me suis paumé !! (Voilà que le guide se trompe maintenant, on n’est pas sauvé !!!)

Et bien cette erreur a réduit le circuit de 2 km, faisant du coût plaisir aux personnes ayant du mal à suivre derrière (mais qui était-ce ! je ne dirais rien) .Elles étaient là, elles ?

 

Heureusement, après plusieurs détours, nous sommes arrivés à la Capitainerie du port laissant le rocher du Crapaud sur notre droite. Après un arrêt technique aux toilettes, nous sommes repartis en suivant le sentier côtier.

Par la suite pas d’erreur de parcours et nous avons tranquillement remonté l’Aber Ildut jusqu’à Brélès où nous sommes arrivés à 11h25 avec 11,5 km au compteur.

Malgré tout, c’était une belle balade.

Dimanche 14 octobre 2018 Virée sous la pluie

Grosse surprise : 6 présents au départ de cette rando dominicale .

Annulation de la balade à Brélès vu les conditions météo ,remplacée par une rando vers Bohars .

Il y a de nombreuses années ,un gus appelé César  (Jules de son prénom )a dit   » je  suis venu ,j’ai vu ,j’ai vaincu   »

 A Guilair Rando ,un couple EST VENU

                                                            Il A VU 

Il ne devait pas ETRE CONVAINCU  , car on ne l’A PLUS REVU  .

Nous étions donc quatre à prendre le départ sous la pluie . nous dirigeant dans un premier temps vers Kerboroné.

De Kerboroné ,nous avons pris le sous- bois nous amenant au Tridour .  L’humidité ambiante semble propice aux hallucinations  ,mais contrairement aux apparences ,ce n’est pas un fantôme ce n’est qu’une randonneuse allergique au dénivelé .

Du Tridour ,nous avons rejoint Roz-Valan ,puis le moulin du Beuzit  .A l’étang de Kerleguer ,petite pose pour la photo de   « groupuscule  «  Je pense que les photos se passent de commentaires . Comme il n’y avait pas de volontaire pour le petit groupe , nous avons rejoint Penfeld puis ,par la Villeneuve ,avons rejoint Le Buis .

Petit problême ,car Du Buis vers Kéroual ,ça grimpe et le poids des ans se fait sentir 

Le retour s’est effectué par le bois de Kéroual avec une météo devenu plus clémente au fil des heures  et sommes arrivés à Kérampennec vers 11.50

Bilan de la matinée :15.5 Km