Archives de la categorie : Octobre 2017

Dimanche 22 octobre 2017

La journée avait mal commencé : grosse  averse vers 8 h  (  qui avait incité certains à se remettre au lit  puis à se relever de nouveau )

Malgré cela ,énorme surprise au départ de Kérampennec :24 personnes présentes ,ce qui représente le record de participation  (il faudra penser au Guinness ) .

Nous avons donc pris la direction de Kéroual  (,admirant au passage la beauté des terrains vagues de la rue Ch de Gaulle ) ,puis a la sortie du bois  nous sommes dirigés vers Coadic ar Foll pour rejoindre Kermenguy Nous nous sommes alors aperçus que la météo de la semaine avait laissé quelques traces  Ce n’était que le début .

De   Kermenguy ,direction Kerivin Vao ou a eu lieu la séparation ,mais ,c’était sans doute la journée des records car les partants ( pas  superstitieux ) se comptaien 13. A ce moment,nous avons croisé une cavalcade  ( coureurs du club de la Cavale qui s’appelle  « les cavaleurs « .Nos 13 lacheurs sont rentrés par Kermenguy puis Kéroual avec 11.2 km au compteur

Pour notre part,nous avons continué vers Lanninguer ,puis l’Arc ‘hantel. En y arrivant ,nous avons pu voir un pêcheur attendant patiemment l’arrivée  de l’eau.La pêche semble avoir été bonne ,mais il doit  y avoir de la friture sur la réception tv .

t

Et dans le bois de l’Arc ‘Hanrel ,pour la plus grande joie des grands enfants Après avoir récupéré les gamins ,nous sommes revenus vers le golf ,et avons emprunté la  même route que nos amis lâcheurs ,avec au niveau du golf ,quelques passages pour le moins boueux ,mais il ne s’est pas trouvé de volontaire ;pour un bain de boue  .Nous avons continué vers Kermenguy pour rejoindre Kéroual et retour au bercail par la rue Corbière  Arrivée à 12.00 après 15.4 km effectués ( j’avais omis de le signaler )par un temps idéal :ni pluie ,ni vent  .

 

 

Dimanche 29 octobre 2017 Vers St Renan

Ce dimanche ,nous étions 18 à prendre le départ de la rando ,par un temps un peu frais mais quand même très agréable .

Nous nous sommes dirigés vers le Penquer  puis Kerlubridic , ou l’ami Alvaro s’est pris d’une soudaine envie de visiter la ferme  mais ,les chiens n’étant pas d’accord ,nous avons continué vers Le Drévès . Nous avons pu constater que d’ici peu ,le chemin risque d’être envahi par la végétation ,ce qui explique peut-être l’appréhension que semblait avoir certains pour s’y engager

Aprés avoir fait le tour des serres ,nous avons traversé Kerlizic ,pour nous engager dans le chemin menant à Kernoble Avant d’arriver à Kernoble ,traditionnelle photo de groupe avant la  séparation . Quoiqu’on puise penser en voyant la photo,nous étions bien 18 dans le groupe mais certaines jouent  «  »timide  »

Et comme dimanche dernier ,les séparatistes étaient les plus nombreux :10 à nous quitter ,sans remords    (après un petit salut   un peu ironique ,on nous tourne le dos  et  « bye  bye  »

Ce groupe a rejoint Ty Colo puis est remonté sur Guilers par la ligne  et sont arrivés vers 11.15  avec  11.6 km dans les mollets

Pour notre part ,nous avons continué vers Kernoble ,et si la descente n’a gêné personne ,il n’en a pas été de même pour la montée de Coat -Boulouarn ,qui a marqué certains organismes Nous avons alors entamé le tour du lac  ,en admirant au passage les évolutions d’un skieur ,et pendant ce temps ,un petit groupe  (je ne dirai pas indiscipliné  ,quoique  !!!!! )a pris de l’ avance,et ne s’est pas préoccupé du trajet prévu ( il est vrai que la présence de l’autorité a pu influencer ) Je vous rassure ,elles ne sont pas en cage

aprè avoir récupérés nos fugueuses ,nous sommes remontés vers Guilers ,par la ligne et sommes arrivés au terminus vers 11.55 avec 15.3 km  au compteur

 

 

Dimanche 15 octobre 2017 Escapade à Tréglonou

C’est par un temps de printemps  (avec un peu de retard  ,mais tout fini par arriver )que nous nous sommes retrouvés  à  Tariec  pour démarrer cette rando qui dans un premier temps nous a fait longer les rives de l’Aber Benoit . Chemin agréable ,semé de cosses de chataîgnes (que nous n’avons pas pris le temps de ramasser ).Peu de monde pour nous perturber sur le sentier ,si ce n’est quelques oiseaux sur la vase ,ce qui a amené « certain comique  » à dire qu’il n’y avait pas que les blagues  à être vaseuses .En arrivant à Tréglonou ,nous nous sommes trouvés au beau milieu d’un trail .Les déguisements étant de rigueur ,nous avons aperçu un druide et Superwomen qui attendaient désespérément les coureurs Ces derniers  semblaient se plaire dans la boue ,car nous n’en avons croisé qu’un seul .

Après le pont ,photo de groupeNous avons continué vers le manoir du Roual  .La pente ,assez raide il est vrai  ,a sérieusement modifié le niveau sonore du groupe ,et s’il n’y avait pas eu la circulation  on aurait peut-être entendu une mouche voler

Nous avons continuer dans Lannilis ,vers la fontaine de Troubirou que nous visitons à chaque passage dans le secteur Il n’ a pas eu de nouvelle photo de groupe ,car comme il est aisé de le constater ,beaucoup trop d’indiscipline .Nous avons abandonné la ville  pour nous retrouver en pleine campagne  (adieu les mouettes ,bonjour les vaches )

Après avoir aperçu le manoir deKerbabu  (près duquel se trouve un monument aux résistants )nous nous sommes dirigés vers les ateliers  » Mobextan ,  ou  nous avons retrouvé le sous-bois qui nous a mené au moulin du Grand Pont d’ ou nous redescendus vers Tariec et  les voitures.   12 2 km sans difficulté ,par un beau temps ,on en redemande

Retour au bercail vers 12h10

 

Dimanche 8 octobre 2017 Balade à la chapelle des voleurs

Les dimanches se suivent et hélas se ressemblent.

Nous étions 17 au départ de cette balade ,par un temps encore une fois maussade .C ‘est sans doute ce qui a inspiré D… qui  « pour se réchauffer ( quoique les avis sur ce point sont si divergents qu’il ne vaut mieux pas les répéter ) est parti au sprint Nous l’avons récupéré

 

 

à hauteur de son domicile et avons continué la balade vers le Mac DO puis Coat TyBescond.

Nous sommes arrivés sur la route de ST  Renan ,mais certains répugnant à marcher dans l’herbe ,nous avons obliqué ver St Fiacre pour rejoindre la zone de Mespaol .

Aprés avoir suivi les rives du lac ( avec quelques écarts entre les groupes  nous avons rejoint Trégorf ou , après la photo de groupe 8 personnes nous ont abandonné pour rejoindre directement le bercail . 5si elles ne se sont pas égarées ,elles ont marché 11km )

Les rescapés se sont dirigés vers la chapelle des voleurs ,laquelle a suscité l’admiration de l’un d’entre nous pas habitué à voir de si belles

 

 

chapelles .   Le temps maussade nous a alors abandonné pour faire  place  à la pluie  pour la suite de notre périple , suite  qui   nous a amené vers la scierie de Pont-Corff  . L a pluie a énervé certains ,car   l’allure s’est subitement  accélérée (le photographe n’a pas suivi )

 

 

 

Nous sommes rentrées par le Cosquer et Pen An Traon, mouillés  mais contents  avec 15.1 dans les jambes

Le  guide étant en progrès ,il n’avait qu’1 mn de retard  :arrivée à 12.01h

Dimanche 1er octobre

Dimanche 1er octobre à 9h précises (précision obligatoire car à 9h01,certains auraient raté le départ )

Nous étions 15 ,sous un ciel plutôt maussade , à prendre le départ de cette rando devant nous mener vers Bohars

Départ vers Coat Y Ogan ,dans un désordre assez habituel  (moitié sur la route et moitié quand même sur les trottoirs ).

A  Coat Y Ogan ,surprise :un ravitaillement nous attendait . Mais ,vérification effectuée ,ce n’était pas pour nous mais pour les vététistes de Bohars ,que nous aurons l’occasion de croiser à plusieurs reprises dans la matinée

Descente vers le Tridour   ou nous avons commencé à croiser les cyclistes  , coexistence qui s’est intensifiée lors de la montée vers la salle de Roz Valan ,ce qui peut expliquer les distances entre les groupes lors de cette montée (mais ça ,c’est l’excuse )

 

Oubliés les cyclistes ,nous avons continué vers le bourg pour rejoindre l’ancienne gare .Le crachin qui était apparu s’est alors transformé en pluie plus conséquente ,ce qui a permis d’accélérer un peu l’allure . Nous avons continué par l’allée des noisetiers jusqu’à Poulrinou  ou a eu lieu la séparation  .

 

 

Le premier groupe (7 personnes ) est rentré par la ligne et a rejoint Kérampenec vers 11.15 après 10.5 km

Pour notre part ,nous avons continué vers Kerdonval dans l’optique de rejoindre Kéroudy ,a priori route sans problème sauf que !!!!!!

Avant d’arriver à la ferme ,surprise :

Voici ce que nous avons  croisé (elles étaient probablement environ 80 à 100). Le chemin n’étant pas assez large pour tout le monde ,nous nous sommes regardé dans le blanc des yeux et finalement avons eu la politesse de leur céder le milieu de la route et avons utilisé les bas-cotés (plutot boueux ) .Le croisement s’est effectué sans anicroches et nous avons continué sous la pluie  pour rejoindre la route de  Gouesnou ;

Direction Beg Avel Nevez ,puis Lanvian (ou Maryse nous a abandonné ) et ,en passant par Kerlubridic ,retour au bercail avec un léger retard :12.05 (merci les vaches ) et 15.7km