Archives de la categorie : Non classé

Dimanche 9 février 2020 Où êtes-vous restés ??

9…7…5.. On ne peut que constater une continuité dans l’absentéisme   et se demander :combien dimanche prochain ?

Au départ de Kérampennec nous prenons la direction du Candy pour ensuite descendre vers le Tridour puis nous diriger vers Roz-Valan

Au passage du Tridour ,petite vision apocalyptique du Guilers de demain??Ce sera la seule photo de la rando ,car l’appareil n’a pas apprécié ce que je le faisais enregistrer  (impardonnable :panne de batterie ça arrive même aux meilleurs ,la preuve )

A Roz-Valan nous avons emprunté le sentier sous- bois qui nous a mené à Kerampir , puis ,en contournant la salle de sport nous sommes descendus vers Le Ruffa .Une petite grimpette nous à ramené sur le »  plateau  « de Bohars ,au niveau de la supérette  puis direction la gare et l’allée des noisetiers

Malgré le nombre restreint ,il y en avait quand même 2 pressés de rentrer  .Ils ont continué l’allée des noisetiers pour rejoindre Le Roudous puis KéraMpennec  . bilan : 10.5km

Les 3 rescapés ont continué vers le Tromeur puis Kereval ,pour rejoindre l’allée des noisetiers et rentrer sur Kérampennec  vers 11h50  Bilan :14.8km

Quant à la tempête annoncée  elle ne nous a pas spécialement gênés.La première partie du circuit s’effectuant principalement en chemins creux ,nous étions relativement protégés ,et ce jusqu’à la séparation aux environs de 10h10 .ensuite ,la pluie a fait son apparition et comme les chemins étaient moins abrités ,le vent a aussi été très  présent ,surtout  après l’allée des noisetiers où nous l’avions de 3/4 en face et plus d’abri  Nous sommes arrivés trempés et contents ( d’arriver )

Globalement une rando  ordinaire.

 

Mardi 31 décembre 2019

En ce dernier jour de l’année 2019, nous venons vous souhaiter un bon réveillon et une très bonne et heureuse année 2020 et surtout la santé pour tout le monde.

Pour les randonnées, je demande moins de pluie et beaucoup de soleil, surtout pour les insulaires.

Dimanche 17 novembre 2019

Ce dimanche, nous étions 16 marcheurs du club à participer aux « Foulées du diabète ».

Le départ des marcheurs étant à 09h30. Je suis donc allé chercher un plan des circuits et nous sommes partis vers les 09h15 .

Pour commencer,nous avons pris la direction du rond-point situé près du cimetière, puis nous avons suivi le chemin jusqu’à Lanvihan.

     

Nous avons  ensuite pris la rue du Roudous pour rejoindre le sentier nous menant au moulin de Kerboroné, puis nous avons rattrapé le Tridour  par le bois.

Au  Tridour, près du moulin, nous avons eu  le ravitaillement. Après cette petite pause, nous avons longé la carrière de Kerguillo pour atteindre Penfeld, puis l’étang de Kerléguer que nous avons contourné, avant de revenir sur Penfeld

Pour remonter sur Guilers, nous sommes passés par Castelmein, puis au bout de cette côte, direction Coat Ty Ogan, et retour vers le stade de Kérampennec en passant par le C.E.S de Croas ar Pennoc.

Nous sommes arrivés vers 11h35 après avoir effectué 13 km.

Dimanche 10 novembre 2019

Sous un ciel bien gris, nous étions 13 marcheurs à s’être donné rendez-vous à Kérampennec pour une sortie vers la Cavale Blanche.

Pour commencer, nous avons pris la direction de Castelmein pour rejoindre le chenil de Kerouldry. Ensuite nous nous sommes dirigés vers Kerguillo jusqu’à la station d’épuration puis nous avons suivi le ruisseau bien rempli jusqu’aux feux du bas Penfeld.

  

Ensuite direction l’Ile Factice avec un arrêt obligatoire au niveau du petit pont, pour prendre la photo de groupe et pas que !. Nous avons profité aussi de cet arrêt pour se séparer en deux groupes.

Deux personnes sont rentrées sur Guilers en passant entre le Parc des Expositions et le Centre Marine de la Villeneuve et traverser ensuite le bois de Kéroual pour arriver à Kérampennec vers les 11h00.

Quant à nous, nous avons continué notre chemin vers Kervallon et nous avons déambulés après dans les quartiers de la Cavale Blanche pour rejoindre finalement les rives de la Penfeld.

Nous sommes ensuite rentrés sur Guilers par les serres de Gwenvez et le bois de Kéroual. Arrivés à Kérampennec à 12h00 avec 15,7kms au compteur.

DIMANCHE 2 JUIN Fin du week end

  DIMANCHE 2 JUIN

Comme toutes les bonnes choses ,ce week-end a aussi une fin . Levés aux aurores ,nous quittons le gite vers 9h 40  pour  nous diriger vers le château de la Roche Jagu .
Comme nous sommes de bonne heure ,le parking n’est pas trop encombré
Nous commençons notre balade par le tour du parc ,tour qui nous fait passer du niveau du château (env 35m ) au niveau de l’eau pour évidemment revenir au niveau château . Il  en résulte un parcours assez physique

mais comme tout effort est récompensé ,nous arrivons dans les jardins .

Un tour de ces jardins
(représentatifs des jardins du MOYEN AGE ) nous propose des plantes médicinales ,fleurs et plantes anciennes ainsi qu’un belvédère dont certains ont trouvé immédiatement l’utilité Les cerises semblent à leur goût De  ce  belvédère on dispose également d’une jolie vue sur leTrieux
Quittant les jardins ,nous arrivons au château dont le rez-de-chaussée est visitable .
Ce rez-de-chaussée présente une rétrospective de l’histoire du château ,terminée par une vidéo sur les travaux de rénovation menés par le Conseil Général .Cette rétrospective semblait intéressante car certains ont réussi à en voir la fin ( peut-être tout simplement pour un peu de repos ) Virés par la sirène de midi ,nous quittons le château pour nous diriger vers Pontrieux .

La recherche de l’aire de pique-nique s’avéra un peu délicate ,mais nous avons réussi à trouver de la place du moins jusqu’aux premières  gouttes d’eau

où chacun s’est précipité pour trouver un abri  (assez aléatoire pour certains ).

Biens repus et reposés ,nous avons entamé la visite des lavoirs  , visite

 

.qui se fait à l’aide de barques à propulsion électrique.

 

Cette promenade terminée ,nous avons continué par une petite visite de la ville  ,visite qui nous a permis de découvrir l’humour d’un loueur   de gîtes

 et en attendant que tout le monde arrive aux véhicules ,un peu de repos bien mérité .Ilfaut bien admettre que le lieu ne pouvait pas être mieux choisi pour se sentir en sécurité 

Retour à Guilers vers 18h ,où sur le parking du centre Leclerc  nous avons eu l’impression de déranger quelque transaction sans doute un peu illicite .

 

Jeudi 30 mai-Dimanche 2 juin Week - End de l' l' Ascension

En ce jeudi de l’Ascension ,nous étions 19 , à 13h 30 ,au départ de Kérampennec    ,pour nous diriger vers Lanmodez (Côtes d’ Armor ) .

 JEUDI 30 MAI

Arrivée au gîte vers 15h 30 Prise de possession des locaux , et nous voila prêts pour le départ de la première rando

Cette rando ,localement est intitulée  « tour des chapelles  « ,mais il faut avouer que nous avons eu du mal à les trouver .

Départ du gîte pour nous diriger ,par un chemin de campagne ,vers la chapelle de Kermassac’h  ,que nous n’avons pas aperçu,et nous avons poursuivi à travers la campagne profonde vers la chapelle Bouan . Nous sommes  passés suffisamment près pour apercevoir  (de loin  ) son clocher et  via les champs d’artichauts  (omniprésents°  ,nous NOUS  sommes dirigés ver la mer .Abandonnant les chemins de campagne pierreux   ,nous avons trouvé des sentiers verdoyants quelquefois assez pentus  .

 

 

Poursuivant notre périple ,nous sommes passés devant un moulin du  XVI ème siècle ,joliment rénové puis nous sommes enfin arrivés à la mer  (ou à la rivière ,car nous étions à l’embouchure du Trieux ) au lieu dit  Kerhervé ,d’où la présence de Mr Hervé en tête de groupe .Ce lieu était également le lieu d’amarrage des dromes de Goémon .

Avec des jolis points de vue sur la rive opposée ,nous sommes remontés vers la zone ostréicole de Ty ar Quéré , découvrant au passage la chapelle de Bonne Nouvelle : chapelle  reconstruite vers 1700 et dédiée aux femmes stériles : ( à l’inverse du menhir de Plouarzel ,elles ne se frottaient pas le ventre sur un caillou mais se contentaient de prier )     A la zone osstréicole ,nous avons abandonné le sentier pour remonter

vers Lanmodez et le gîte ,ou nous attendait  (presque )un copieux repas   .Bilan de cette petite mise en jambe :8.8 km

    VENDREDI 31 MAI 

Après une bonne nuit  et un « ti déj  » copieux pour se préparer à la dure journée ,nous prenons la direction de Tredarzec où nous abandonnons les véhicules Nous ne sommes dejà plus que 17   ( 2 abandons provisoires qui doivent nous rejoindre pour le pique-nique  )

D épart de Trédarzec ,au travers de lotissements ,avant de rejoindre le GR .Passant devant le  manoir et le jardin de Kerdalo  (heureusement fermés ,car certains s’y seraient arrêtés ) nous atteignons la rivière ‘ le Jeudy  » en face de Tréguier  avec une superbe vue sur la ville et sa cathédrale . Nous commençons la remontée de la rivière en suivant le GR   : sentier , route et par endroits un peu de

grève à négocier  Chemin faisant ,nous nous sommes fourvoyés dans un chemin privé  pour aller voir une chapelle tout aussi privée ,et avons du faire demi- tour  (Quelle importance quand on adore la marche !

Poursuivant notre chemin ,nous passons devant une autre chapelle  (il y en a décidément partout ),dédiée à St Votrom ( chapelle du XIV ième  rénovée ) e tfaisons la rencontre d’animaux que l’on n’a pas l’habitude de croiser dans notre région

 Lama ou Alpaga  les avis étaient partagés .

L »heure du pique-nique arrivant ,nous avons attendus nos réfractaires qui devaient nous rejoindre .Après avoir tourné en rond quelque temps et avoir cherché la chapelle St Merdy  sans espoir de la trouver vu qu’elle n’existe pas   ils ont fini par arriver .

Pique-nique au bord de l’ eau  près d’une stèle  ( dédiée a l’équipage d’un bombardier américain ) et chacun s’est installé dans son coin :qui au soleil ,qui à l’ombre.

Bien repus ,nous abandonnons le sentier pour poursuivre notre route au plus près de la rive .Chemin très caillouteux ,avec très peu de sable  Nous abandonnons   le  bord de mer à la pointe de l’estuaire ,en un endroit au nom prédestiné  » Port Béni ,non sans avoir eu à affronter quelques difficultés   La suite du parcours n’est faite que de routes ,qui nous amènent à Pleubian  où nous posons pour la postérité devant la mairie .

Nous prenons la route de Lamnodez ,où en arrivant ,nous découvrons la chapelle que nous aurions du voir la veille . Mieux vaut tard que jamais . Arrivée au gîte  après avoir parcouru 21.2 km

Retour à Trédarzec pour récupérer les véhicules ,puis partie de pétanque pour les hommes ,  partie d’on ne sait pas quoi pour les dames ,mais vu le niveau sonore ce semblait être passionnant  puis un bon cous-cous pour se requinquer et dodo

 

SAMEDI 1er JUIN

A ma grande surprise ,tout le monde était paré à partir  à 9h 30 comme défini la veille .

Nous avons laissé les voitures prés de l’église de Larmor  et nous sommes dirigés vers  la mer que nous  avons atteinte après env 2km de déambulations  tout d’abord entre les lotissements puis ensuite à travers la campagne .

Au bord de mer ,nous avons rejoint le GR qui ,oh surprise ,s’est avéré un vrai sentier praticable ,à l’inverse du sentier que nous avions connu la veille .

Petit bémol ,la mer étant basse, le paysage était plutôt rocailleux  : au lieu d’une mer plate et calme ,nous avions un océan de cailloux   En poursuivant notre périple ,nous sommes arrivés  à Pors Ran  puis au sillon de Talbert  lequel marée oblige a joué sa coquette en se laissant juste deviné .

  Pour nous consoler ,nous avons dégusté la potion magique de Maryse . la suite de la rando nous amène à la pointe de Laneros d’où nous avons une superbe vue sur Bréhat  La chaleur commençant à se faire sentir ,la remontée vers Larmor a été longue .Nous guettions avec impatience l’apparition du clocher ,clocher qui s’est avéré ne pas exister .Retour au gite pour prendre des force  Pas le temps d’une sieste  et nous repartons pour un nouveau périple

30° en prenant la voiture pour nous diriger vers Kermouster .

Pour mettre tout le monde en forme ,petite descente nous menant à l’ile à bois  ( ile privée )cqui laisse à tous le temps de réfléchir à la meilleure solution pour combattre la canicule mais ,lorsque l’on descend ,il faut en général remonter  et la température n’avait pas baissée  et la pente est raide ., mais au niveau de Kermouster ,nous retrouvons le sentier avec un dénivelé stabilisé .

le sentier nous offre quelques sites intéressants ,en particulier au feu de Bodic qui offre une belle vue sur la rivière ,et  pout le plaisir de tous ,un peu d’ombre et une supebe vue sur le Trieux et Loguivy

 Nous abandonnons la rivière pour remonter dans les terres  découvrant au passage des cultures d’épinards

Les sentiers étant un peu abrités ,la marche n’est pas trop contraignante  et ces cheminements dans la campagne font que nous avons mérité le Paradis

Eh oui ,nous sommes arrivés au PARADIS .Comme certains voulaient y rester ,nos y avons fait une petite pause et sommes redescendus  pas au purgatoire  mais au bord du Trieux ,croisant d’ailleurs ce symbole du Tro Breiz  omniprésent dans la région

  Suit une belle perspective sur le Trieux ,et au passage  une superbe antiquité que certains n’ont pu s’empêcher d’admirer de plus prêt..

 Quelques petits efforts supplémentaires et nous arivons au terme de notre périple
11.2 km( 22 sur la journée ) avec cette température ,il faut le faire
Retour au gite pour la désormais traditionnelle partie de pétanque puis bon repas et tout le monde au lit
 

,

 

 

 

 

 

 

DIMANCHE 19 MAI 2019

9h20 plage de Kerhornou :Nous sommes 17 au départ de cette rando  alliant campagne et bord de mer

Pour commencer  et bien chauffer les muscles ,une petite grimpette  nous permet de surplomber Kerhornou  avant de bifurquer et de prendre les petits chemins campagnards .Nous passons à   proximité des éoliennes  ( fut un temps où le fait de parler d’éoliennes faisait penser  à  Plouarzel  mai aujourd’hui ,les éoliennes poussent aussi vite que  les légumes dans les potagers )

Quelques champs de blé (  où d’orge où de ..?? )  et nous arrivons à Kerlohou  (tout le monde connait ?). Une descente ,enfin ,pour nous amener au bord d’un ruisseau  dont le nom figure peut-être dans la mémoire des autochtones ,mais pas dans la mienne .Qui dit descente dit automatiquement grimpette sur l’autre rive ,grimpette qui nous amène à Kervillou où nous avons fait la connaissance d’ une charmante petite bête  très affectueuse  et ,après ce hameau nous avons rejoint le bord de mer .

Nous empruntons le bord de mer à l’extrémité de la plage des Blancs-Sablons  et nous dirigeons vers Ilien

Nous avons continué sur le GR  pour arriver  à la chapelle de Locméven je ne sais si en chacun d’entre nous sommeille un missionnaire  ,mais certains semblent vouloir le prouver  :l’occasion fait le larron  L’homélie terminée ,nous avons continué vers Kerhornou où nous sommes arrivés vers 11h40 .

Petite balade  (11 k m )très agréable par ce beau temps

 

Dimanche 12 mai 2019

En ce dimanche enfin printanier ,nous étions 19 au départ de ce périple devant nous mener au parc de l ‘ Arc ‘Hantel

Profitant de notre passage au bourg pour commenter les travaux en cours ,nous avons poursuivi vers Feuteun-Viler  ,et en empruntant la piste cyclable ,nous sommes arrivés à Kerjean .

De Kerjean  au poney-club il n’y a qu’un pas allègrement franchi avant de poursuivre vers  Quilliouarn d’ où , à travers champ ,nous avons rejoint Kermerrien .

La montée vers le golf nous a révélé une petite surprise :un obstacle imprévu que chacun a franchi à sa manière  Une petite pose au niveau du golf pour immortaliser cette journée  et nous nous sommes séparés .

 

Un groupe de 5 est rentré  par Le Buis ,le parc de Penfeld puis Castelmein  ( env 11.5km

Le reste du groupe s’ est dirigé vers le parc de L’Arc ‘Hantel . A la sortie du parc ,un petit coin pédagogique  agrémenté de  « sculpture  » assez originale

Nous avons poursuivi notre route ,accompagnés des commentaires d’une  » locale  » se souvenant avoir , sur sa  « meule  »  ,écumé les bas-fonds de la campagne environnante .

De retour aux environs du golf ,nous avons pris le même chemin que le petit groupe et sommes arrivés à Kérampennec vers 12.05  avec 16.2 km au compteur .

 

 

Mercredi 1er mai 2019

La météo ,  pessimiste les jours précédents ,s ‘ était nettement améliorée  et c’est avec un temps un peu couvert mais agréable que nous avons mis le cap sur Plouescat  . 17 au départ  de Guilers  et 18 à l’arrivée  (après avoir récupéré Marie-Hélène au passage à Gouesnou .

Départ de la rando vers 10h 15  ( à constater l’empressement au départ !! )

Nous sommes partis de Kerfissien pour  rejoindre Plouescat pour le pique-nique .La première partie de cette rando  nous conduit à suivre le Gr 34 ,donc circuit bien  tracé  ,agréable ,et comme la température était douce  et le vent absent , «  »le pied  « .Nous avons donc longé la côte par des lieux que ,(je pense )tout le monde connait :TévenMeur ,Prat Bihan ,Porsnéjen … )pas de dépaysement  ,la côte étant semblable à Kerlouan ou Brignogan .

ir   Pour le plaisir des yeux ,quelques cailloux que Mireille s’est fait un plaisir d’immortaliser.

Continuant notre périple ,nous arrivons au centre nautique de Porz Guen   à l’entrée duquel  veille  ( depuis 1989 ) un hippocampe . Nous passons devant quelques maisons au toit de chaume   avant  de quitter le bord de mer pour rejoindre le bourg de Plouescat .Sur le trajet , un riverain a trouvé intelligent de laisser traîner quelques briques sur le trottoir et  la   »  tête en l’air  « qui rédige cet article s’est retrouvée  a plat ventre  ( je rassure les témoins de la chute :la couenne est solide ).

Sans autre incident ,nous avons rejoint les halles de Plouescat sous lesquels nous nous sommes sustentés .

Bien reposés et gavés ,nous avons quitté les halles pour rejoindre la côte ,et changement radical :terminé le GR  ,et à nous les petits chemins En fait de chemins ,nous avons plutôt fait une balade  à travers champs .Nous avons amélioré notre culture générale en serpentant à travers les plantations diverses et variées :un sentier en cul- de – sac nous a mené dans les champs d’oignons ,puis choux ,ensuite échalotes ,radis noirs ,encore des choux ,quelques pomme de terre dans un coin  …etc .  et pour agrémenter tous ces légumes et faire un repas complet ,nous avons trouvé   Ceux –  ci !!!! Ne sont-ils pas mignons ?

Nous avons fini par retrouver la route  et avons rejoint Kerfissien

.

 

 

 

Après les photos de groupe  étant en avance ,nous sommes allés faire une petite virée supplémentaire en bord de mer ,  virée qui nous a permis de découvrir un   ancien  corps de garde planqué dans les roches ,

Une petite marche sur le sable   pour terminer et,nous sommes revenus aux voitures  pour reprendre des forces .Certains semblaient en avoir bien besoin

Périple de 22 km  env et retour au bercail vers 18h 15  .

Dimanche 7 avril 2019

En ce dimanche matin nous étions 18 à quitter Guilers pour nous diriger vers le parking du magasin Ikéa  où a eu lieu le départ de cette rando dominicale

En quittant le parking ,nous traversons la zone commerciale pour rejoindre le boulevard de Coataudon et entamer la descente de la vallée du Costour  ( que certains    découvraient )

Le cheminement  se fait par un sentier très praticable ,à l’exception de quelques petites mares d’eau  ( une  d’entre nous en  a profité pour prendre un bain de pieds )   Ce sentier nous a menés sur la plage du Moulin Blanc  ,où nous avons profité pour prendre  la traditionnelle photo de groupe    avant de descendre sur la plage pour rejoindre le port de plaisance

 

Nous avons ensuite cheminé sur les quais jusqu’à Océanopolis  et avons ensuite rejoint le Stangalard .

La remontée du vallon s’est faite assez rapidement ,le groupe ne semblant pas s’intéresser au paysage  il est vrai trè peu fleuri  .A noter quand même une sculpture (ce n’est pas la vallée des saints !! ) Aprés un petit bonjour aux  inévitables petits canards , nous avons quitté le vallon pour retrouver de nouveau le boulevard de Coataudon   par lequel ,après un détour par la rue de l’Eau Blanch ,nous sommes revenus au point de départ .

Petite rando :12.4 km et arrivée aux voitures vers 11.50  .