Archives de la categorie : Reportages randonnées

Dimanche 6 octobre 2019

Les dimanches se suivent et ne se ressemblent pas, et Oui nous étions 23 personnes au rendez-vous à Kérampennec pour entamer cette randonnée vers Bohars.

Pour commencer direction Coat Ar Guéo en passant par Kerzéspès puis le chemin du « gaz » pour attraper Beg Avel. Nous avons poursuivi sur Coat Laeron et bifurquer ensuite sur Kerhuel.

Comme à notre habitude nous avons poursuivi notre chemin  en prenant la largeur de la route  pour rejoindre Kerdonval puis le bois du Petit Moulin où nous nous sommes séparés en deux groupes après une petite photo.

   

Je suis rentré sur Guilers avec le premier groupe de 10 personnes en prenant la route de Noisetiers, puis celle de Kermabiven. Arrivée à Kérampennec à 11h00 avec 10,8km au compteur.

Le second groupe a poursuivi son chemin vers Kéramézec avant de prendre la direction de Kérampir et de rendre une petite visite à la chapelle Notre Dame de Loguillo.

Après un petit recueillement, direction Loguillo et un passage près du moulin du Ponchou, puis une petite descente vers la vallée avant de rejoindre les ateliers du « Granit Breton ».

Pour le retour, un passage devant le moulin du Ruffa et direction la route des Noisetiers pour arriver plus loin à Poulrinou .. En rentrant sur Guilers un petit détour  vers le moulin de Kerboroné et après la descente,  une petite montée vers Pen ar Valy.

Arrivée à kérampennec à 12h00 avec un peu plus de 15km.

Dimanche 29 septembre 2019

Et oui, la pluie n’attire pas les foules, nous n’étions que 8 personnes au rendez-vous à Kérampennec sous un crachin persistant, entrecoupé de petites averses.

A 9 heure, il a bien fallu entamer cette randonnée et nous avons pris la direction de Coat-Ty-Ogan puis le Candy. Arrivé au Tridour, nous avons suivi la carrière jusqu’à Guerven, ensuite un petit détour non prévu vers Kerléguer où nous avons contourné le plan d’eau pour ensuite rejoindre les feux au bas Penfeld.

Après la photo de groupe devant « Monceau Fleurs », toujours sous la pluie, nous nous sommes séparés en deux groupes. Le premier groupe de 3 personnes est rentré sur Guilers en principe par Castelmein. Un message de confirmation me disant qu’ils étaient bien arrivé à 17h29 !!!!. Avec 11km au compteur. Surprenant !!!!!!

Pour le deuxième groupe, nous avons continué en longeant les rives de la Penfeld jusqu’à l’Ile Factice et retour sur l’autre rive jusqu’au Centre Marine de la Villeneuve, puis les serres de Gwenvez et le bois de Kéroual. Arrivé trop tôt à Guilers, nous avons déambulé dans les rues en direction de Kermonfort et Kérampennec où nous sommes arrivés à 11h46 avec 15,3km au compteur.

Dimanche 22 septembre 2019

Une fois n’est pas coutume, nous étions 19 personnes au départ de cette randonnée pour une virée vers Bodonou.

Après avoir rejoint Kérébars, nous avons pris le chemin de la Ligne sur environ 300m, puis nous avons traversé le petit bois pour rejoindre la route de la Tour. Ensuite nous avons rattrapé les abords de Kérionoc et nous avons suivi le sentier jusqu’à Pont Corff où nous nous sommes séparés en deux groupes après la traditionnelle photo.

  

Je suis rentré avec le premier groupe sur Guilers (5 personnes), en passant par Kerfily, Ty Coz, Kervaziou, Kerallan, Menhir, et pour finir par le bois de Kéroual. Nous étions à Kérampennec à 11h05 avec 11km au compteur. (Heureusement qu’il y avait un guide, sinon le chemin aurait été écourté).

 

Quant au groupe des courageux, ils ont poursuivi leur chemin avec Camille vers la Chapelle de Bodonou où il y avait un « Pardon ». Ensuite un petit détour jusqu’au belvédère de la carrière pour observer les étangs et le futur projet d’aménagement.

Après avoir contourné la carrière, direction Castel an Daol, Kerhoum, Kermenguy, Pont Cabioch et retour par le bois de Kéroual. Arrivé à Kérampennec à 12h10 avec 16,4 km au compteur.

Dimanche 15 septembre 2019

Avec ce dimanche ensoleillé, nous étions 11 personnes à s’être donné rendez-vous à Kérampennec pour une balade vers Lambézellec et Bohars.

Pour commencer, nous nous sommes dirigés vers le bois de Kéroual que nous avons traversé pour arriver à Kervali. Une petite photo en passant au milieu du bois.

Nous avons continué pour attraper le parc des Expositions, et ensuite nous avons contourné le Centre Marine de la Villeneuve pour arriver sur le petit pont qui enjambe la Penfeld avec un arrêt obligatoire je ne vous dit pas où !.

  

Soulagé, nous avons rejoint les feux du bas Penfeld, où nous nous sommes séparés en deux groupes.

Je suis rentré sur Guilers avec le 1er groupe (5 personnes avec moi) en passant dans le bois  qui surplombe la carrière de Kerguillo, puis une petite montée sur le Candy. Nous sommes arrivés à Kérampennec à 11h20 avec 11,1km au compteur

Quant au deuxième groupe, ils ont rejoint les établissements Cauguant, puis le Spernot pour arriver dans le bois de Lambézellec. Après avoir traversé ce dernier jusqu’à la maison de repos « La Source », ils ont déambulé dans les quartiers de Lambézellec pour arriver à Loscoat  puis direction  le moulin du Ruffat.

La rentrée sur Guilers s’est faite par la route des Noisetiers puis Kermabiven pour arriver à Kérampennec à 11h55 avec 15,6 km au compteur.

Dimanche 8 septembre 2019

Nous étions 12 personnes à quitter Kérampennec pour une petite virée vers Saint-Renan accompagné d’un beau soleil.

Pour commencer, direction Kéruzanval puis Kerlubridic  pour arriver sur la route de Saint-Renan. Ensuite un petit passage au Drévès avant de rattraper les chemins nous menant du côté de Kernoble.

Avant la descente sur Kernoble nous avons pris la traditionnelle photo avant la séparation du groupe.

  

Le premier groupe de deux personnes est rentré sur Guilers en passant par Coatquénec, Ty-Colo, le chemin de la Ligne et retour à Kérampennec pour 10,5km environ. A la hauteur de Kérébars, j’ai fait demi-tour pour rejoindre l’autre groupe.

Le deuxième groupe quant à lui, a continué son chemin vers Kernoble et plus loin la fameuse côte qui mêne à Coatboulouarn (les discutions se sont un peu estompées lors de la montée). Puis une fois arrivé en haut une petite descente tranquille vers Le Douric et rejoindre ensuite le lac de la Comiren.

Après avoir contourné celui-ci, ils ont emprunté le nouveau chemin récemment ouvert près du garage Citroen, puis le contournement du lac de Ty-Colo où j’ai rejoint le groupe. Nous sommes rentrés sur Guilers par le chemin de la Ligne. Nous étions à Kérampennec à 11h55 après avoir parcouru 15,6km

Dimanche 1er septembre 2019

Pour la reprise des randonnées pédestres de cette nouvelle saison, nous étions 12 marcheurs à quitter le stade Louis Ballard vers Coat-y-Ogan. Ensuite un petit détour vers le Candy pour rejoindre rejoindre le moulin du Tridour. (L’ancien chemin n’étant plus praticable)

 

Nous avons continué en longeant la carrière de Kerguillo pour prendre ensuite la direction de Kerléguer puis Le Lannoc. Avant de partir vers Kerléguer nous avons pris la photo de groupe, puis nous nous sommes séparés en deux groupes.

Deux personnes nous ont quitté pour rentrer sur Guilers en passant entre le Centre Marine de la Villeneuve et le parc des Expositions puis remonter sur Guilers en traversant le bois de Kéroual, pour une distance d’environ 11km.

Après la séparation, nous avons poursuivi notre chemin pour rejoindre le Lannoc et les rives de la Penfeld. Nous avons suivi celles-ci jusqu’à la Porte de l’Arrière Garde.

Pour le retour nous sommes passés par le CM de la Villeneuve avec une impressionnante échappée de Mireille et Camille qui avaient beaucoup d’énergie à dépenser,  (comme quoi les vacances sont profitables pour se régénérer).

Pour terminer cette randonnée nous avons traversé le bois de Kéroual.

Image insolite; le petit plan d’eau du CM de la Villeneuve était à sec.

Nous étions de retour à Kérampennec à 11h55 avec 15,5km au compteur.

Dimanche 30 juin 2019 Fin de saison

En ce dernier jour de juin ,nous étions 15 à quitter Guilers pour nous diriger vers Trézien pour entamer la dernière rando de la saison .

Pour terminer la saison en apothéose ,nous avons engagé un nouveau guide  (très performant parait-il en montagne et spécialiste des  îles ,il lui restait à faire ses preuves dans notre région  ) .

Quittant Trézien ,nous nous sommes dirigés vers le bord de mer ,que nous avons rejoint non loin de Porz Tévigné .

Rejoindre la plage s’est avéré un peu ardu ,  mais ensuite ,quel plaisir de marcher  sur le sable .( j’aurai pu écrire  sur le sable chaud ,mais je ne tiens pas à être accusé de plagiat  )

Cheminant enfin en bord de mer ,nous avons continué vers Ruscumunoc et la pointe du Corsen .

Le passage devant la table d’ orientation  sert de prétexte à la photo de groupe  (à noter le sérieux du guide surveillant son troupeau )

Le sentier nous a ensuite amenés à Kerhornou ou nous avons  quitté le bord de mer  pour une balade campagnarde ,qui nous à permis , via Pont Ar Floch et Kerlaouénan ,de rejoindre Trézien  . après 10 km d ‘ errances .

Bonnes vacances à tous et à bientôt

 

 

Dimanche 23 juin 2019

Je ne sais si c’est le record de la saison ,mais ce ne doit pas en être loin :5 personnes au départ de cette avant-dernière rando de la saison.

C’est accompagnés d’une petite bruine ( qui d’ailleurs ne nous a pas quitté de la matinée  ) quenous avons quitté Kérampennec  en direction du bois de Kéroual . A noter que quelque soit le nombre de participants  (15 ou 5  )la rue  est à peine assez large .

Dans le bois  se déroulait une course  de cani-cross  ( VTT et  chiens de races diverses et variées  )ce qui nous a conduits à emprunter des sentiers  inhabituels ,en particulier entre la sortie vers Castelmein et le bas du bois (chemin pas souvent utilisé et pas très marqué ) Au bout de ce chemin ,une petite descente à aborder avec beaucoup d’attention  avant de retomber sur le circuit canin à la sortie du bois 

Le cheminement par les serres de chez Henry  nous a amené sur les rives la Penfeld

Traversant le passerelle ,nous sommes montés dans le bois pour nous diriger vers Bellevue  . Avant de traverser pour rejoindre le Spernot ,séparation habituelle ;facile à compter  (3 pour le grand circuit et le reste pour le petit crcuit )

Les deux réfractaires sont donc redescendues vers Monceau  fleurs ,avant de longer la rive et de remonter sur Guilers par Castelmein  . ( 10.5 km environ )

Le gros de la troupe  ( !!! ) a continué vers le Spernot et a emprunté un sentier menant vers le bois de la Brasserie.

Ce chemin  longeant le bois , sans vraiment y pénétrer ,nous a mené à l’extrémité du bois (au niveau du pont  )  et nous nous sommes dirigés vers Messioual puis l’étang de Kerléguer  .

Rejoignant Penfeld ,nous sommes également remontés par Castelmein

Arrivée au parking à 11.59   toujours sous la bruine  et 15.6 km dans les guibolles

 

Dimanche 16 juin 2019

Ce dimanche, nous étions 14 marcheurs à quitter Guilers sous le soleil pour une sortie vers Brest.

Nous sommes donc partis de Kérampennec pour rejoindre Coat-Ty-Ogan puis le Tridour, (à ma grande surprise le chemin nous menant au Tridour avait été débroussaillé sur toute la descente).

Arrrivés au Tridour, nous avons longé la carrière de Kerguillo, puis nous avons rejoint les rives de la Penfeld que nous avons longé jusqu’au petit pont enjambant la Penfeld.

Après la traversée du pont, nous avons fait un arrêt coutumier à cet abri, nous avons également profité de cet arrêt pour prendre la traditionnelle photo de groupe.

  

Ensuite nous avons continué vers la porte de l’Arrière Garde, où nous nous sommes séparés en deux groupes.

Pour le groupe de 2 heures (5 marcheurs), nous sommes rentrés sur Guilers en prenant la rive de la Penfeld (côté Cavale Blanche) jusqu’à l’Ile Factice, ensuite l’autre rive jusqu’aux feux en bas de Penfeld. Pour terminer nous avons pris la côte de Géméco et une arrivée à Kérampennec à 11h20 avec 12,5 km au compteur.

Quant à Marie-Hélène et son groupe, ils ont continué leur chemin en direction de Quéliverzan, puis après avoir traversé le pont de l’Hartelloire, ils ont ensuite rejoints la Penfeld en suivant l’enceinte de l’arsenal. Pour rentrer sur Guilers, ils ont pris le même chemin que nous et une arrivée à Kérampennec à 12h03 avec 16,2 km au compteur.

Dimanche 9 juin 2019

Sous un beau soleil, nous étions 13 marcheurs au départ de Kérampennec pour quitter Guilers et rejoindre les anciens abattoirs de Saint-Renan.

    

Après avoir laissé les voitures près des abattoirs, nous avons pris la direction de Pen Ar Prat et ensuite nous avons suivi la route pour rejoindre le menhir de Kerloas, (où aucuns nouveaux mariés nus n’étaient venus se frotter le ventre sur les bosses du menhir ? (que d’étranges coutumes !))

  

Ensuite, nous avons continué cette balade en passant par Rubrini et son ball-trap, puis nous avons continué sur le belvédère de Kéramézec où la vue sur le littoral était assez dégagée. La pousse rapide de certains arbres commence à boucher la vue de ce joli panorama.

  

Pour le retour,  nous sommes passés en peloton par Lamber avec une petite visite dans la chapelle, puis une montée assez difficile vers Kerdraziou avec une petite échappée de 3 personnes dans la côte.

Nous avons terminé cette randonnée en passant par Ty Devet et le Pont du Château pour  arriver aux véhicules à 11h50 avec environ 12 km au compteur. Nous étions à Guilers à 12h05.