Dimanche 3 février 2019

Enfin un peu de ciel bleu pour nous accompagner lors de cette randonnée, hélas la boue était malgré tout toujours présente.

Nous étions 14 personnes à quitter Kérampennec pour gagner le bois de Kéroual que nous avons traversé pour arriver à Kervaly. Puis une petite descente pour rejoindre Kérédern et le Buis où nous nous sommes séparés en deux groupes.

 

Deux personnes sont rentrées sur Guilers par Ménez-Bihan et Castelmein.

Pour le deuxième groupe, nous avons continué sur Mesnos et nous avons fait très attention en traversant le petit pont de bois rendu très glissant par le froid et les grêlons tombés dans la nuit, ensuite nous sommes montés au Parc Eole sans encombre.

 

Une fois en haut, il a bien fallu descendre pour rattraper le chemin de la Butte (drôle de nom pour un chemin, ça prête à confusion) qui nous a conduits dans le quartier de Mesnos.

Après avoir déambulé dans ce quartier, nous avons suivis les abords de la Cavale Blanche pour rejoindre les rives de la Penfeld.

Sur les rives de la Penfeld, très fréquentées ce dimanche matin par les sportifs, nous avons également fait attention de ne pas glisser en traversant le pont de bois qui enjambe la Penfelf.

Ensuite nous sommes rentrés sur Guilers en suivant la carrière de Kerguillo et son chemin bien boueux, puis au Tridour nous avons pris la direction du Candy où nous avons également terminé le sentier par de la boue.

Arrivé sur la route, nous avons nettoyé nos chaussures dans les herbes hautes. Ensuite nous avons traversé la nouvelle cité pour découvrir d’éventuels chemins (sans succès), et pour clore cette randonnée, nous avons fait un petit détour par Pen ar Valy et Kérouriat. Nous étions à Ballard à 11h50 avec 15,2km au compteur.