Dimanche 4 novembre 2018

La météo ne s’était pas trompée sur le temps de ce dimanche. C’est pour cela que nous n’étions que 10 marcheurs au rendez-vous à Kérampennec, (et pourtant on nous avait promis d’être présent !!!!!!)

C’est donc avec beaucoup de bravoure que nous avons pris la route vers le Tridour en évitant de marcher dans les nombreuses flaques d’eau et bien sûr la boue dans le chemin de Coat-Ty –Ogan avant de descendre vers le Tridour (comment l’éviter ?).

Nous avons ensuite longé la carrière de Kerguillo à l’abri des arbres jusqu’aux feux tricolores du bas Penfeld. Nous avons traversé cette fois la route prudemment ! Puis nous avons suivi les rives de la Penfeld jusqu’à la petite cabane (pas au fond du jardin pleine de cailloux), mais celle qui se trouve un peu plus loin du pont séparant les deux rives.

 

Après cet arrêt technique et la traditionnelle photo de groupe à l’abri, nous avons continué notre randonnée vers l’Ile Factice. Puis après avoir changé de rive, nous avons rejoint le Centre marine de la Villeneuve que nous avons contourné pour rejoindre Ménez-Bihan.

Toujours accompagné de la pluie, nous avons traversé le bois de Kéroual en regardant les canards barboter sur les plans d’eau. Nous avons rejoint ensuite Kérampennec et nous étions au parking à 11h10 avec 11,6km dans les jambes.

Nous avons écourté cette randonnée humide pour aller prendre une bonne douche bien chaude, et pour tout dire, nous n’avons pas vu la Cavale Blanche !.